Brasilia, la ville-avion au cœur du Cerrado

Gigantesque et multiforme, le Brésil offre au voyageur des destinations mythiques : Rio de Janeiro, Salvador de Bahia, le fleuve Amazone... Autant de sites incontournables qui font de l'ombre à d'autres curiosités pourtant uniques au monde. Brasilia, la capitale du pays, est de celles-là. Oubliée des circuits, elle se mérite et enchante les amateurs d'architecture.

UNE CAPITALE CREEE DE TOUTES PIECES

Implantée loin des côtes sur un plateau du cerrado (la savane brésilienne), Brasilia est née de la volonté du président Juscelino Kubitschek à la fin des années 1950, dans un souci d'équilibre avec les grandes métropoles de Rio de Janeiro et São Paulo. Dessinée par un urbaniste, un architecte et un paysagiste, dont le célèbre Oscar Niemeyer, la ville originelle (aujourd'hui classée au patrimoine de l'Unesco) a été érigée en mille jours, et inaugurée le 21 avril 1960.

 

En forme d'avion, la cité impressionne par l'audace de sa conception et ses prouesses architecturales. Un demi-siècle plus tard, elle incarne toujours la modernité la plus débridée, à l'image de Dubaï ou de Singapour.

DES TRESORS D'ARCHITECTURE FUTURISTE

L'axe principal de la ville (l'Eixo Monumental) s'étire sur plus de quinze kilomètres. C'est sur cet axe que s'offrent les principaux monuments de Brasilia, qui à eux seuls justifient le voyage. 

Le Mémorial JK (Juscelino Kubitschek) héberge la tombe du président fondateur et un musée qui retrace toute l'histoire de la ville.

memorial JK brasilia

 

La Tour de la Télévision, quant à elle, propose deux niveaux accessibles au public, pour une vue imprenable sur l'ensemble de la cité.

 tour de la télévision brasilia


La
cathédrale Metropolitana, conçue par Niemeyer, est un pur joyau d'architecture moderne. Elle attire de nombreux couples brésiliens qui viennent de tout le pays pour s'y marier.

cathédrale metropolitana brasilia 

La Praça dos Três Poderes (Place des Trois Pouvoirs), au terme de l'Eixo Monumental, est la plus grande de Brasilia. On y découvre des musées, des mémoriaux, des sculptures ainsi que le palais fédéral du Planalto. 

congrès national brasilia


À l'écart de cet axe, il ne faut surtout pas négliger le superbe
Sanctuario Dom Bosco. Si, de l'extérieur, il n'attire pas spécialement l'attention, il en va tout autrement de l'intérieur et de sa féerie de cristaux de verre de Murano, qui diffusent une lumière bleue aussi extraordinaire qu'insolite.

 brasilia sanctuario dom bosco

Les bijoux architecturaux de Brasilia sont nombreux, surprenants et enthousiasmants. Injustement négligée par les tours opérateurs internationaux, Brasilia n'en accueille pas moins les voyageurs avec la classe qu'exige une grande capitale moderne. Une ligne de bus spécifique dessert les principaux hôtels depuis l'aéroport. Des agences locales concoctent des circuits en vélo ou à pied dans la ville, qui permettent de visiter les différents sites avec l'éclairage précieux d'un guide expérimenté. Ces balades sont également l'occasion de goûter les spécialités du cru comme les pasteis (beignets à la viande ou au fromage) et le caldo de sucre (boisson au sucre de canne).

La ville-avion offre une destination inoubliable à tous ceux qui ont la curiosité de voyager hors des sentiers battus. Pour toutes celles qui sont intéressées par cette ville énigmatique, laissez-vous charmer par les offres d’agences de voyage spécialisées sur le Brésil, comme Brésil à la Carte par exemple. Si vous avez prévu un voyage dans ce gigantesque pays, vous n’avez plus d’excuses pour passer à côté de Brasilia ! 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire