La Corse, une terre de festivals électro

Du 30 juin au 5 juillet se déroulait « Calvi on the Rocks », un festival qui commence à se faire un nom au milieu des poids lourds français que sont « Les Vieilles Charrues » ou encore « Les Eurockéennes ». Ce festival comporte plusieurs particularités qui font de lui un festival à part. Il se déroule en partie sur la plage et après avoir été accusé d’être « trop parisien », les organisateurs ont décidé de jouer la carte corse à fond. Il n’est d’ailleurs pas le seul. D’autres festivals ont fait leur apparition sur l’ile faisant de la Corse la nouvelle place forte des rendez-vous estivaux au son house.

La Corse attire les festivals de l'été

Une programmation très pointue

Pour les fans d’électro et de house, Calvi on the Rocks est devenu la référence en France. Lors de la dernière édition on pouvait voir les mythes Nina Kraviz et Kerri Chandler, les révélations de l’année The Blaze et Jacques ou encore les valeurs sûres françaises Para One, Yuksek et Busy P. Mais ce festival est aussi l’occasion de découvrir d’agréables surprises comme Meute, cette fanfare allemande qui reprend des hits électro. C’est donc une programmation très pointue qui balaye les différents courants de la musique électro actuelle. C’est d’ailleurs pourquoi on a souvent reproché au festival de faire trop parisien. Pourtant le festival possède une vraie identité corse représentée par la directrice du festival, Pierra Simeoni. Il est également à signaler que c’est une femme qui à la tête de ce festival d’envergure, ce qui est assez rare en France et c’est bien elle qui a redonné des accents corses à Calvi on the Rocks.

Un festival avec une vraie identité corse

Pierra Simeoni, et son neveu Jean-Marie Tassy, tous deux originaires de Calvi, ont ces dernières années voulu apporter une réelle identité corse au festival. Ils ont mis fin aux fêtes incessantes sur la plage, introduit la langue corse dans les slogans et les outils de communication et surtout incité les festivaliers à découvrir les paysages aux alentours. La Corse offre d’ailleurs un cadre magnifique. Comme le rappelle Holidu, spécialiste des hébergements estivaux, la Corse ne possède pas seulement des plages d’exceptions. L’ile de beauté offre un cadre montagneux grandiose qui ravira les fans de randonnée et de canyoning, parfait pour une évasion post-festival. C’est pourquoi les organisateurs poussent les festivaliers à sortir du cadre de Calvi on the Rocks, afin qu’ils découvrent les trésors de l’ile.

Un festival qui en cache d’autres

Si par son aura, Calvi on the Rocks est le plus célèbre des festivals de musique électronique en Corse, il est loin d’être le seul. Après des premières éditions réussies, deux autres festivals semblent s’imposer sur la scène corse : le « Cargese Sound System» et le « Ballà Boum Festival». Le premier aura lieu du 4 au 6 août à Cargese comme son nom l’indique. Ce festival a la particularité de promouvoir des DJ locaux entre quelques têtes d’affiches réputées. Le second festival, qui vous fera danser les 18 et 19 août prochain, joue lui carte corse à fond en proposant notamment des produits locaux à consommer.

La Corse est devenue une place forte des festivals électro. Il y a bien sur l’incontournable Calvi on the Rocks mais d’autres commencent à s’imposer. C’est surtout l’occasion pour vous de découvrir d’excellents DJ et des paysages magnifiques, car oui, il n’y a pas que la fête et la musique dans la vie !

La rédaction

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire