Cosmetic Valley : rapprocher pour renforcer

Partant du principe que l’union fait la force, la Cosmetic Valley regroupe des acteurs de la filière de la parfumerie et des cosmétiques en France. Retour sur le succès collectif de ce pôle de compétitivité.

La première édition du salon « Cosmetic 360 », qui a réuni la semaine dernière au Carrousel du Louvre les professionnels de la parfumerie-cosmétique, est une initiative de la Cosmetic Valley, l’un des plus beaux pôles de compétitivité en France.

emmanuel_macron_cosmetic_valley

Légende photo  :  Le salon Cosmetic 360 inauguré par Emmanuel Macron et organisé par la Cosmetic Valley se positionne comme " la première vitrine internationale de l'innovation ".  De gauche à droite : François Demachy et Thierry Wasser, les nez de Dior et de Guerlain, Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Marc-Antoine Jamet Président du pôle de compétitivité, , Hou Junchen, Président du China Summit, Mr Sakai, Maire de Karatsu (Japan Cosmetic Cluster) ; derrière le Ministre : Jean-Luc Ansel, directeur fondateur de la Cosmetic Valley. Photo Arnaud Lombard/Cosmetic Valley.

" A l'ère de la mondialisation et de l'émergence de nouveaux concurrents, il est indispensable de regrouper les acteurs de la filière française au service d'une seule et même stratégie. C'est un impératif catégorique. Il s'agit d'emploi et de croissance" explique Marc Antoine Jamet , Président de la Cosmetic Valley. 

CONSTRUIRE LA BEAUTE DE DEMAIN

Le glamour de votre parfum préféré ou de votre nouveau mascara est l’arbre qui cache la forêt… Derrière, toute une filière s’est mobilisée. Il a fallu des matières premières, une formulation, un packaging, des tests… Représentative de cette filière, la Cosmetic Valley réunit 800 entreprises du secteur. Le but ? Contribuer à leur développement. On y rencontre des marques comme Caudalie, Chanel, Dior, Guerlain, Hermès, L’Oréal ou Shiseido pour ne citer qu’eux, mais 80% des membres sont des PME. Avec 70.000 emplois, 138 projets de recherches, 8 universités, 8.000 chercheurs et 18 milliards de chiffres d’affaires, ce pôle de compétitivité constitue une force vive qui en a fait le premier centre de ressources mondial de la parfumerie-cosmétique.

PIQURE DE RAPPEL

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire délimité et sur une thématique ciblée, des entreprises, petites ou grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Le but ? Mobiliser la capacité d’innovation d’un secteur et développer la croissance et l’emploi. Labellisée pôle de compétitivité en 2005, la Cosmetic Valley, dont le périmètre d’action s’étend sur trois régions (Centre, Ile de France, Haute- Normandie), est un immense réseau d’échanges, de synergies et d’innovations. Et si la cosmétique s’est hissée au deuxième rang des secteurs exportateurs de l’économie française, la Cosmetic Valley y contribue largement. Sa devise n’est-elle pas « Rapprocher pour renforcer. Renforcer pour rayonner »?

Les actions : favoriser les contacts entre les industriels, accompagner les projets de recherche et d’innovation, aide à l’exportation, formation continue.

 

Par Fabienne Azire

 

Plus d'informations: Site internet de la Cosmetic Valley.

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire