Quel robot-autocuiseur choisir ?

Depuis 5 ans environ, les robots cuiseurs multifonction sont un must-have de tout cuisinier en herbe. TPLF fait le point sur cette tendance. Effet de mode ou réel intérêt pratique ?

Le point sur les robots autocuiseurs 

Que penser des robots auto-cuiseurs ?

Pas un dîner où les convives en extase devant la terrine aux poissons ou le baba au rhum ne demandent à la maîtresse de maison la sempiternelle question : « tu la fais avec ton Thermomix ? » En effet, c’est la marque Thermomix qui a initié et : ou relancé la mode et le nécessaire snobisme d’un robot cuiseur multifonction. Auparavant toute ménagère avait une cocotte minute Seb, un batteur, un blender et ses repas ne s’en portaient pas plus mal ! Mais il faut aujourd’hui jeter tous ces appareils aux orties et se brancher sur une cuisine connectée. Donc si vous avez entre 20 et 35 ans, pas de souci ; entre 35 et 50 ans, les difficultés commenceront et au-delà de 60 ans vous serez paumée. 
Question générationnelle ou pas …. Le robot est soi-disant intuitif comme un smartphone ; mais toujours est-il que pour comprendre le mode d’emploi d’un robot cuiseur, il faut avoir presque fait l’ENA ou Polytechnique !!! D’ailleurs certaines marques (Kenwood, Thermomix-Vorwerk) ont même pignon sur rue avec une boutique-espace de démonstrations afin de mieux appréhender le robot et elles vous invitent à des cours gratuits de cuisine pour se familiariser avec l’appareil. La simplicité n’est donc réellement pas au rendez-vous malgré des livres, des applications qui vous disent le contraire ! 

En avez-vous vraiment besoin ?

Une fois ces paramètres intégrés, l’important est de savoir si le robot cuiseur est un appareil qu’il vous faut.

Les robots conviennent à des femmes actives, pressées ayant potentiellement 2 ou 3 personnes (enfants ou amis) à nourrir. Si vous aimez tourner lentement la cuiller en bois dans la mijoteuse ou adapter la recette x à vos propres goûts et envies du moment ; pas besoin de s’encombrer avec cet appareil ; car, même s’il supprime effectivement plusieurs petits appareils, il prend une grande place dans la cuisine et grève votre budget d’au moins 600, 700 €, voir bien plus.
Le robot multifonction est donc un appareil pour la ménagère qui doit nourrir son entourage mais n’aime pas réellement le plaisir de cuisiner. Dans le meilleur des cas, c’est l’idée de cuisiner de manière ludique et décontractée sans se prendre le chou !!!
Le plus technique : Kenwood et K Cook Multi


La marque considère « ses » concurrents comme des blenders chauffants et « son »produit comme le produit cuiseur atteignant la plus haute température du marché (180 °) tout en étant doté d’un moteur indépendant pour une découpe conjointe des légumes. 
Le plus : la grande capacité du panier vapeur pouvant cuire des poissons entiers ; le programme rinçage du bon incorporé.
Le moins : peu design, l’appareil est disponible en une seule couleur (blanc) ; malgré les boîtes de rangements, lui et ses accessoires prennent une énorme place sur le plan de travail.
799 € ; site: kenwood.fr

Le moins cher : Miogo et son robot cuiseur maestro rouge

6 fonctions réalisées comme ses confrères, mais avec une température de seulement 120 ° max pour des femmes désireuses de gagner du temps en cuisine pour un effort minimum.
Il s’agit donc d’un robot basique ou de démarrage qui n’est pas suffisant pour une cuisine sophistiquée.


Le plus : le prix ultra compétitif.
Le moins : l’appareil n’est pas connecté et le livre ne contient que 150 recettes ; très peu d’accessoires sont fournis.
449 €, en vente chez Boulanger.

Le plus ludique : Thermomix Connecté

S’il a conquis la planète, c’est à cause de son aspect ludique. Quasi révolutionnaire, l’appareil simplifie la cuisine au quotidien en jouant sur le registre d’une cuisine connectée (un seul bouton, un écran pour des recettes disponibles sur une plateforme wifi). 


Le plus :
une fois la recette commencée, l’appareil pèse lui-même les ingrédients ajoutés.
Le moins : le prix costaud de 1 269 € et l’achat par réunions type Tupperware. 
http: //thermomix.vorwerk.fr

Le plus compliqué : Kitchen Aid et son Cook Processor Artisan

Il ne propose que 6 fonctions préprogrammées (bouillir, rissoler, mijoter, cuire à la vapeur, préparer des purées et réaliser des pâtes) et pourtant à l’essai il m’a semblé difficile d’accès et j’ai rencontré des difficultés à l’utiliser, à bien le fermer ; la préparation s’échappant donc par le couvercle.


Le plus : son design, les grandes et belles quantité et qualité des coloris au nombre de 7 qui permettent de marier l’appareil à votre cuisine ; la grande capacité de cuisson de la cuve.
Le moins : les accessoires optionnels pour une cuisine plus travaillée. Prix: 999 €.

Test réalisé sur différentes marques en essayant de cibler des produits de semblable catégorie.

Marie-Laure de Vienne
 

Infos pratiques

KitchenAid: renseignements au00 800 3810 4026 et www.kitchenaid.fr
Boutique Kenwood : Cook & Coffee, 3 rue Paul Cézanne Paris 8 ème
Boutique Vorwerk-Thermomix : 5-7 bd des Capucines Paris 2ème

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire