Jill ou le fabuleux destin d'un sachet de thé

Il y a, de par le monde, des femmes aux personnalités exceptionnelles. Jill Heyes fait vivre des femmes grâce à des sachets de thé usagés. Il va sans dire qu’elle est … britannique. Rencontre avec un regard bleu malicieux qui transforme en emplois des sachets de thé usagés.

Afrique du Sud - comment les sachets de thé aident les femmes des townships

Rencontre avec Jill Heyes, fondatrice de T-BAG designs

Portrait de Jill Heyes, fondatrice de T-BAG Designs - Le thé au service des femmes - Toutpourlesfemmes

Vous n’imaginez pas la beauté des objets que l’on peut réaliser avec des sachets de thé usagés et à quel point chaque objet réalisé se nomme espoir.

Sans doute Eléonore Roosevelt avait-elle raison en disant : « Une femme c’est comme un sachet de thé, vous ne savez jamais à quel point elle est forte jusqu’à ce que vous la trempiez dans l’eau chaude »

Oui, ce lion est entièrement fait en sachets de thé - Le thé au service des femmes - Toutpourlesfemmes

J’ai rencontré Jill dans un bistrot du Waterfront, le centre commercial du bord de mer de Cape Town. Une femme ronde au regard malicieux, chaleureuse et dynamique. Britannique comme son époux qu’elle a suivi il y a 18 ans lors de sa mutation en Afrique du Sud. A l’époque, une femme noire d’un township est venue frapper à sa porte à plusieurs reprises pour lui proposer de l’employer comme femme de ménage. Or, ce n’était pas dans les projets de Jill mais décision fut prise, avec l’aide du pasteur de sa paroisse, d'aller faire un tour dans un township, ces villes-ghettos que la politique d’Apartheid réservait à la population Noire. Et là, le choc de la misère des femmes qu’elle rencontre imprime dans son esprit la volonté de « faire quelque chose » sans trop savoir quoi. Ce sera, en un premier temps, des objets en papier mâché qu’elle leur fait faire pour les revendre et donner à des femmes la contrepartie en argent.  « Je me suis exercée d’abord mais les objets étaient d’une laideur incroyable sourit-elle. N’empêche : je les ai tous achetés, même les plus moches pour qu’elles aient un peu de revenu ».

Pour un petit sachet de thé  - Le thé au service des femmes - Toutpourlesfemmes

Et puis il y eut un Noël. Retour momentané en Angleterre pour l’occasion et retrouvailles avec son amie Lynette qui était en grave dépression. Jill et son mari l’ont convaincue de retourner avec eux en Afrique du Sud et de passer quelques temps chez eux. Et c’est bien naturellement autour d’une « cup of tea » que Jill, démoralisée par le papier mâché, a demandé à son amie « trouve moi quelque chose d’original qui puisse aider ces femmes ». Lynette a soulevé le sachet de thé qui a, finalement, abouti à l’association T-Bag Designs. L’idée était d’utiliser un matériau de récupération : le sachet de thé usagé, séché, vidé des feuilles de thé, pour en faire le support de dessins. Ses amis ont commencé à collecter leurs sachets de thé pour Jill. Aujourd’hui des gens du monde entier font pareil. Elle reçoit régulièrement des colis postaux remplis de vieux sachets de thé.

La façade de la boutique T-BAG Designs - Le thé au service des femmes - Toutpourlesfemmes

Pendant un an explique Jill, nous avons travaillé dans les townships. On me prenait carrément pour une folle. Puis une amie m’a proposé une cabane dans un jardin et ce sont les femmes des townships qui sont venues travailler là. Souvent elles amenaient les sachets de thé chez elles, les décoraient pour en faire des cartes postales. Les clients ? Jill, sa famille et ses amis d’abord. Le monde entier désormais. Des cartes postales on est passé à d’autres objets sous l’influence d’une autre amie. Aujourd’hui une jolie boutique T-Bag Designs a été ouverte dans le Waterfront et on reste ébahi de voir l’itinéraire d’un sachet de thé en voyant les superbes objets de décoration divers que réalisent les 21 femmes assistées par des volontaires que Jill peut rémunérer grâce à l’achat des produits.

Ne jetez plus vos sachets de thé usagés Toutpourlesfemmes vous invite à les collecter et à les envoyer à Jill HEYES. Grâce à eux des femmes des townships peuvent manger tous les jours et nourrir leurs enfants. Photographiez les et envoyez-nous la photo !

L’adresse : Jill HEYES

P.O. Box 26227
Hout Bay
7806

Pour mieux connaitre ou acheter les réalisations de T-Bag Designs : http://www.tbagdesigns.co.za/

 

Evelyne Dreyfus

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire