Comment donner envie d’apprendre à ses enfants ? 

Parce qu'il n'est pas toujours simple d'être parents, Alain SOTTO et Varinia OBERTO viennent de sortir un nouvel ouvrage éducatif, très utile pour accompagner vos enfants dans la voie de la réussite: Donner l'envie d'apprendre. Comment aider vos enfants à réussir à l'école?  

Donner du sens, motiver, trouver du plaisir dans l'apprentissage: notre rôle de parent

Dès l’introduction, les deux auteurs sont clairs: la grande majorité des enfants qui réussissent à l’école sont aidés à la maison. L’école ne peut pas jouer à elle-seule le rôle d’ « éducateur »:

« Accompagner un enfant, c’est lui permettre d’avoir suffisamment de confiance en soi pour lui permettre d’oser se tromper et réfléchir, c’est promouvoir le plaisir et l’intérêt des apprentissages afin que lui vienne le goût de l’effort. » 

apprentissage_enfantsLivre éducatif - réussir à l'école - Toutpourlesfemmes

On oublie parfois qu’un enfant n’apprend pas tout seul à être un bon élève, ce n’est pas inné! C’est aux adultes à lui enseigner les méthodes, les stratégies, bref les « tips » pour réussir de la manière  la plus simple, avec effort mais sans souffrance inutile. Les parents sont censés être des interlocuteurs, des accompagnateurs et des modèles. Ils sont là pour lui montrer comment tisser des liens entre ce qu’il apprend et son quotidien afin de donner du sens.

En primaire, l’enfant a besoin d’encadrement et de stimulation positive. En secondaire il a besoin de trouver du sens à ce qu’on lui raconte. Alors naît la motivation. Au début, l’enfant peut être motivé de réussir pour satisfaire ses parents ou son professeur, après il est important qu’il ressente le plaisir d’être fier de lui, de trouver un intérêt personnel dans ses études. Au lieu de lui répéter que c’est pour lui qu’il travaille, il faut plutôt mettre l’accent sur le plaisir de s’améliorer, de faire un effort et de voir que c’est payant. En outre, l’enfant trouvera plus facilement du sens s’il voit que nous en trouvons dans notre activité professionnelle et dans ce que l’on entreprend. On aime ce que l’on réussit, c’est une évidence unanimement partagée. Et cela favorise l’estime de soi.

L'estime de soi

L’estime de soi grandit lorsque l’enfant se sent aimé et sécurisé; mais il suffit d’une succession d’échecs ou d’une remarque d’un enseignant pour la mettre à mal. Heureusement, elle est réparable lorsque l’on valorise les talents et particularités de l’enfant, et pas uniquement son obéissance à un cadre. 

Encourager les talents propres à l'enfant - Livre éducatif - réussir à l'école - Toutpourlesfemmes

Notre rôle de parents

Le rôle des parents est d’apporter le savoir différemment par d’autres voies qui pourraient paraître moins sérieuses et qui sont pourtant essentielles: les jeux, les observations du quotidien, les réponses aux questions. Inciter l’enfant à démonter de vieux objets, à participer aux transformation des liquides lorsque l’on cuisine, à analyser une carte routière, à observer comment changer un pneu, pourquoi les plombs sautent, etc. sont autant de manières de pratiquer la physique, la chimie, la géographie, le vocabulaire, etc. Et si nous sommes incapables de résoudre certains problèmes, incitons-les à chercher la solution dans une encyclopédie, sur internet, chez des professionnels. C’est la meilleur manière de leur donner envie d’apprendre, et que l’élève dépasse un jour le maître!

 Trouver des implications concrètes à ce qu'ils apprennent - Livre éducatif - réussir à l'école - Toutpourlesfemmes

Apprendre avec ses parents: une voie vers l'autonomie

Travailler avec son enfant, ce n’est pas s’impliquer dans ses devoirs, c’est partager avec lui le plaisir et l’intérêt que l’on trouve dans un savoir.

Faire ses devoirs à la maison n’implique pas que le parent soit à côté de l’élève durant tout le travail; le parent est un passeur, il est là pour dresser les ponts entre la difficulté et la solution, pas pour le franchir à la place de l’enfant. L’objectif des travaux après l’école est d’acquérir de plus en plus d’autonomie et de sens de l’organisation. Il est important de laisser le travail scolaire à sa place et de ne pas le surinvestir d’affectif sinon la moindre difficulté scolaire devient un drame alors qu’elle ne devrait être qu’un problème. L’enfant doit se sentir aimé quels que soient ses résultats, c’est en cela qu’il se sentira sécurisé et pourra construire son estime de soi et sa motivation. L’aide des parents est utile si ce temps est vécu avec affection et plaisir, pas s’il est synonyme de stress et d’impatience. 

 L’ouvrage est bien conçu et permet une lecture schématisée grâce à des phrases mises en exergue et des petits encadrés « le saviez-vous », « attitude positive des parents ».

Un exemple de "Tips": 
Ne pas dire: tu travailles pour toi, pas pour moi - car cela pourra être interprété comme du désintérêt. Ni, « travaille pour me faire plaisir », qui s’apparente à du chantage affectif. Dire: « si tu travailles, tu auras toutes les chances de réussir et tu en seras heureux. Et moi je serai fière de toi et heureuse de t’avoir aidé ». 

Donner le sens de l'effort et montrer le chemin vers la réussite - Livre éducatif - réussir à l'école - Toutpourlesfemmes

Les astuces qui peuvent vous aider

- Apprendre à l’enfant à être fier de ses réussites, même les plus petites
- Lui rappeler régulièrement ses forces et ses atouts, en le dégageant de ses croyances négatives
- L’écouter en manifestant un intérêt sincère
- Ne pas projeter des angoisses sur l’enfant
- Montrer l’exemple: plaisir à découvrir, à faire un effort, à réussir 
- Accompagner l’enfant en le stimulant, en le sécurisant et en le valorisant
- L’aider à vaincre ses peurs car le stress paralyse l’activité mentale
- Féliciter l’enfant sans faire suivre le « bravo » par un « mais »…
- Lui fournir dans la vie quotidienne des occasions d’être responsable de ses actions
- Confier à l’enfant des responsabilités adaptées à son âge
- Rassurer l’enfant sur sa capacité à progresser
- Lui donner de bonnes méthodes de travail
- Passer du temps avec lui à des activités non scolaires qui le valorisent
- L’aider à développer sa liberté personnelle
- Eviter de parler de l’école dès qu’il rentre, à table ou lors d’activités en famille
- Autoriser l’enfant à être autonome
- L’inciter à des activités de groupe
- Lui offrir la possibilité de surprendre
- Valoriser ses réussites, quelles qu’elles soient
- L’ encourager à assumer ses choix
- Proposer des défis à sa mesure, et rapprochés dans le temps

INFOS PRATIQUES
Donner l'envie d'apprendre. Comment donner à vos enfants l'envie de réussir à l'école? 
Ecrit par Alain Soto et Varinia Oberto, publié aux éditions Le Livre de Poche. 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire