Pourquoi méditer avec ses enfants ?

Dans la vie quotidienne, nous sommes toujours en mouvement ou en train de penser à plusieurs choses en même temps. Méditer, c’est s’accorder des moments où se « laisser être », un temps de répit. Nous pouvons nous accorder cette pause seuls, mais pourquoi pas aussi en famille, avec nos enfants ?

Méditer avec ses enfants

Interview de Clarisse Gardet,  diplômée en sophrologie et enseignante à l’École occidentale de méditation

« La méditation, c’est simplement se poser ; elle se développe car on en a de plus en plus besoin, enfants comme adultes. » Clarisse Gardet

Méditer avec ses enfantsMéditer avec ses enfants - Toutpourlesfemmes

TPLF - Comment expliquer le succès de la méditation aujourd’hui ?

On peut l’expliquer par le fait que depuis les années 80 les études scientifiques prouvant les résultats bénéfiques de la méditation sont nombreuses et que le sujet continue à susciter l’intérêt de beaucoup de chercheurs qui publient régulièrement sur ses avantages. Cette caution scientifique rassure.

Le deuxième point important : la laïcisation de cette pratique. On peut méditer quelle que soit sa religion et ses convictions.

« Méditer, c’est très simple. On a juste besoin d’une chaise et d’un environnement relativement calme, pour éviter le risque de bruit intempestif. »

La méditation pour les enfants, c’est nouveau ?

En France, la méditation connaît un essor important, mais si elle s’est bien installée à l’hôpital, ayant fait ses preuves notamment sur la modification du rapport à la douleur, la régulation des émotions, la prévention de la rechute dépressive, elle ne s’est pas encore implantée à l’école ou dans les collèges et lycées.

Pourtant beaucoup d’enseignants ont envie de faire entrer la méditation dans leur établissement, comme c’est le cas dans les pays du Nord de l’Europe et au Canada. Se poser deux ou trois minutes avant un cours modifie complètement la cohésion du groupe, la qualité d’attention des enfants et celle de la relation entre les élèves et l’enseignant.

En quoi votre approche auprès des enfants est différente de l’approche auprès des adultes?

« La méditation n’est pas différente pour les adultes ou les enfants ; je dois simplement adapter les procédés pédagogiques, les images, les mots, pour trouver la façon juste d’en parler et de répondre aux questions »

Sur certains points, les enfants ont plus de facilité que les adultes, notamment le rapport au corps ou au présent ; ce sont des notions que l’on n’a pas besoin de creuser avec eux, alors qu’il est souvent nécessaire de le faire avec les adultes.

Méditer avec ses enfantsMéditer avec ses enfants - Toutpourlesfemmes

Quels sont les bénéfices de la méditation ?

Tout d’abord, la méditation est une activité sans obligation de résultat mesurable. On ne peut pas rater une méditation. Pour les enfants, cette absence d’objectif à atteindre est un grand soulagement.

Il leur suffit de s’asseoir et d’essayer ne pas bouger pour sentir tout ce qui se passe, dans leur corps, dans leur tête, autour d’eux.

L’absence de jugement est un élément capital à respecter : venant de l’adulte, des autres enfants lorsqu’on médite en groupe, ou de l’enfant envers lui-même (il est fréquent de se « mettre la pression tout seul » !).

Par exemple, lorsqu’un enfant n’arrive pas à rester sans bouger, ce n’est pas un « problème ». La méditation lui permet d’observer son agitation, sans jugement, sans tout de suite réagir pour se corriger.  De la même façon, si cette attitude nous irrite, la méditation nous apprend à regarder notre agacement, notre façon d’exercer l’autorité, etc.

Cette attitude durant la méditation a des répercussions positives au fil du temps et opère une transformation profonde.

« On est comme on est, et on accueille ce qui est ».

La méditation propose aux enfants une autre possibilité entre s’ennuyer et être occupé par une activité. En effet, beaucoup d’enfants sont agités car le rythme de vie qui leur est imposé ne leur laisse pas d’espace pour se poser. Le corollaire est qu’ils ne savent plus « ne rien faire » et la tendance des parents est de toujours vouloir remplir l’agenda par des activités qui vont les occuper de peur qu’ils s’ennuient.

TPLF - Quand pratiquer la méditation avec ses enfants ?

Avant tout un conseil de base : ne jamais pratiquer la méditation quand les enfants sont énervés pour les calmer. C’est le meilleur moyen de les en dégoûter et ce n’est pas efficace pour les calmer ! Il vaut mieux les emmener se défouler à l’extérieur en prenant un bon bol d’air !

A la maison : charge à vous de trouver un moment régulier pour pratiquer ensemble selon l’organisation familiale, pour que chacun puisse s’y consacrer sans être dérangé (par le téléphone par exemple !).

A l’école : selon les situations, certains enseignants ménageront un temps court (quelques minutes suffisent) pour pratiquer, en début de classe par exemple. D’autres préféreront y consacrer un atelier pour pouvoir proposer des activités thématiques connexes à la méditation.

TPLF - Pour quels enfants ? Dans quels cas ?

Jusque-là, il y a eu beaucoup de communication concernant les enfants hyperactifs ou souffrant de troubles de l’attention. En réalité, la méditation s’adresse à tout le monde.

Elle convient à tous les âges; les parents sont seuls juges.

« Les enfants adorent ça parce qu’on ne leur impose rien ».

TPLF - Comment convaincre son enfant ?

Si vous avez envie de faire profiter les enfants des bienfaits de la méditation, il est préférable de ne pas les forcer à pratiquer.

Mieux vaut donner l’exemple soi-même que de chercher à convaincre. En effet, chercher à convaincre quelqu’un, enfant ou adulte, est en général peine perdue ; en montrant l’exemple, on a plus de chance de lui faire envie.

Si l’adulte pratique, en général les enfants veulent essayer, ou par mimétisme, ou parce qu’ils constatent que « ça lui fait du bien ».

TPLF - Un message pour les parents ?

La méditation est un éveil à soi et à ce qui fait notre expérience propre, notre singularité. C’est en même temps une ouverture aux autres et à notre environnement. C’est par conséquent une belle occasion de partage entre adultes et enfants.

«L’espace d’un moment, on est vraiment ensemble en vrai. » 

Interview réalisée par Andréa BAUX

méditer_avec_ses_enfantsMéditer avec ses enfants - Toutpourlesfemmes

POUR ALLER PLUS LOIN
- Méditer avec les enfants, de Clarisse Gardet
- Edition Livre de Poche
- Prix: 16.90 euros
- CD de méditations guidées  inclus

 

Copyright O. Le Gendre

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire