Présenter ses voeux : les règles à connaitre

Les fêtes de fin d'année vont de paire avec l'envoi de vœux, quelque soit notre appartenance religieuse ou culturelle. La carte de vœux, qui reste malgré tout le support le plus apprécié, est en réelle perte de vitesse. En effet, elle réclame plus de temps et est surtout plus coûteuse que l'e-mail ou encore que le texto. 

Les règles à connaitre pour présenter ses voeux

Voeux papier ou voeux électroniques?

Le principal, me direz-vous, c'est de présenter ses vœux. D'une certaine manière, c'est vrai, mais alors ne vous étonnez pas de ne pas toujours recevoir de réponse en utilisant la technologie actuelle. Celle-ci a un impact nettement moindre dans ce cas précis.

Nous recevons tellement d'e-mails aujourd'hui pour tout et n'importe quoi ; également de plus en plus contenant des vœux émis par des sociétés que nous ne connaissons même pas (efficacité du marketing digital) que nous ne prêtons presque plus attention aux souhaits sincères émanant parfois même de proches.

Quelque soit finalement le moyen, il y a toutefois quelques règles.

carte_de_voeux_noelComment présenter ses voeux - Toutpourlesfemmes

 

Les vœux peuvent s'envoyer en décembre et en janvier, la date limite pour l'envoi et la réponse étant le 31 janvier. Ceci dit, n'envoyez pas vos vœux le 31 janvier sachant que le destinataire ne pourra en principe vous répondre...

Concernant le contenu de vos souhaits, dans le cadre privé, je pense qu'il faut être sincère et en accord avec ses convictions. Je ne vois pas de problème à souhaiter un « joyeux Noël », même avec une représentation de la Nativité, à des personnes membres d'autres confessions ou encore athées, puisque ces vœux sont de bonnes intentions. De plus, si Noël est une fête chrétienne, donc religieuse, la date choisie pour la célébrer est celle de la fête de la lumière dans d'autres cultures (solstice d'hiver). Noël est récupéré aujourd'hui par quasi tout le monde. C'est aussi la fête des enfants qui attendent la venue du père Noël, invention profane beaucoup plus tardive. Dès lors, souhaiter une belle fête de Noël aux uns et aux autres, c'est leur souhaiter de belles retrouvailles, la plupart du temps, en famille ou entre amis. Noël est devenu un symbole de partage universel...

On peut bien évidemment coupler ces souhaits à ceux d'une « bonne année », ce qui se fait presque toujours naturellement. Dans la sphère professionnelle, je resterais par contre plus neutre et j'enverrais des vœux pour la nouvelle année avec des illustrations moins suggestives sur le plan religieux, mais toujours festives ou symboliques. Si vous envoyez des cartes avec les souhaits imprimés, surtout n'oubliez pas de signer au bas de celles-ci. Il n'y a rien de pire que de recevoir une carte complètement neutre. Si toutefois vous exercez une fonction qui réclame que vos envois se comptent en plusieurs milliers d'exemplaires, le cas est différent évidemment.

Saviez-vous que Noël ne tombe pas toujours à la même date ?

Chez les orthodoxes, Noël tombe 13 jours plus tard. Par contre, c'est en même temps Hanouka chez les juifs. Il en va de même pour les dates du nouvel an, le calendrier n'est pas le même pour toutes les cultures... Quoi qu'il en soit, les dates des 25 décembre et 1er janvier sont devenues aujourd'hui des dates génériques et internationales.

N'oubliez pas non plus que ce que vous enverrez reflétera qui vous êtes et ce que vous pensez, ou encore ce que vous voudrez communiquer.

Attention aux impairs

On ne souhaite pas des vœux, mais on présente ses vœux. On souhaite un joyeux Noël, voire une belle fête de Noël et/ou une bonne année.

Si vous envoyez vos vœux par courrier, ne sombrez pas, sur l'enveloppe, dans le « Famille Charles Durand ». Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui écrivent de la sorte, même au plus haut niveau de l'échelle sociale. C'est un mauvais raccourcis... et cela appartient au monde de ceux qui ne savent pas... pour ne pas dire autre chose. C'est « Monsieur et Madame Charles Durand » voire « Charles et Dominique Durand » pour les plus progressistes, ou encore « Charles Durand et Dominique Dupont ». S'il y a des enfants, vous ajoutez leur prénom à la ligne, en-dessous du nom de leurs parents.

Si vous avez le bonheur de recevoir des vœux, ayez bien évidemment la politesse de répondre en remerciant et en les envoyant à votre tour. Cette règle s'applique bien entendu uniquement si vous les recevez de quelqu'un que vous connaissez et non pas s'ils émanent d'une société dont le principal souci est de vous fidéliser...

Permettez-moi maintenant, Mesdames, de profiter de l'occasion pour vous souhaiter de magnifiques fêtes de fin d'année et vous présenter mes meilleurs vœux pour 2017.

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire