Monumenta 2010 - Christian Boltanski : ”Personnes”

A l'occasion de Monumenta 2010, le plasticien Christian Boltanski investit les 13 500 m2 de la nef du Grand Palais avec 'Personnes', une œ,uvre visuelle et sonore dans laquelle il aborde la question du destin et de l'inéluctabilité de la mort. Du 13 janvier au 21 février 2010.

Monumenta 2010 - Christian Boltanski


Affiche - Monumenta 2010 Christian Boltanski - Toutpourlesfemmes

Après le succès des deux premières éditions de Monumenta confiées à Anselm Kiefer, en 2007, puis au sculpteur américain Richard Serra, en 2008, qui attirèrent chacune plus de 140 000 visiteurs en cinq semaines, c'est le plasticien Christian Boltanski qui relève le défi d'investir l'ensemble de la nef du Grand Palais en 2010. 

Christian Boltanski

Né en 1944, Christian Boltanski a développé, depuis les années 1970, une carrière internationale qui le place au premier rang de la création contemporaine. L'installation inédite qu'il a créée pour Monumenta 2010 est conçue comme une expérience à la fois physique et psychologique, un moment d'émotion spectaculaire qui questionne la nature et le sens de l'humanité. Investissant l'ensemble de la grande nef, il crée un lieu de commémoration visuel et sonore. L'œ,uvre engage une réflexion sociale, religieuse et humaine sur la vie, la mémoire, la singularité irréductible de chaque existence, mais aussi la présence de la mort, la déshumanisation des corps, le hasard de la destinée. A cette installation il donne le nom évocateur de 'Personnes'.

Une oeuvre visuelle et sonore

 Christian Boltanski. Réserve – Canada, 1988. Vue d’exposition, Musée de Grenoble, 19 janvier - 11 mars 1991.
Monumenta 2010 Christian Boltanski - Toutpourlesfemmes

Conçue comme une œ,uvre unique, l'installation s'offre au visiteur comme un gigantesque tableau animé. L'œ,uvre 'Personnes' est une création à caractère éphémère. Selon la volonté de l'artiste, les éléments qui la constituent seront recyclés à l'issue de l'exposition.

Christian Boltanski. Leçons de ténèbres, 19 juin 1988. Vue d’installation les Enfants de Dijon, Gallerie Heller, New York. Musée d’art contemporain, Chicago.
Monumenta 2010 Christian Boltanski - Toutpourlesfemmes

L'artiste, selon Boltanski, est celui qui dévoile au spectateur « une chose qui était déjà en lui, qu'il sait profondément , il la fait venir à hauteur de la conscience ». Théâtre de la remémoration, Monumenta 2010 questionne le sens de la destinée humaine et affirme la place faite à chacun dans la mémoire collective.

Battements de cœur

Dans le cadre de Monumenta, Christian Boltanski poursuit la collecte d'enregistrements de battements de cœ,urs qu'il a engagée pour réaliser les Archives du cœ,ur : les visiteurs sont invités à enregistrer le son des battements de leur cœ,ur et à en faire don à l'artiste.

Christian Boltanski. Autel Chases, 1988. Œuvre composée de 112 boîtes à biscuits, 15 lampes et 15 photographies noir et blanc 230x400 com. Chaque photographie : 30x24 cm. Chaque boîte : 23x23x13 cm. Centre national des arts plastiques – ministère de la Culture et de la Communication, Inv. F.N.A.C. : 89068.
Monumenta 2010 Christian Boltanski - Toutpourlesfemmes

L'art de notre temps, pour tous les publics

Le Centre national des arts plastiques, coproducteur des grandes expositions d'art contemporain au Grand Palais, a une exigence : proposer à tous les publics des conditions d'accueil et d'accompagnement exceptionnelles.

Pour permettre au public d'aller à la rencontre des œ,uvres, les propositions sont variées afin de répondre au mieux aux attentes de chaque visiteur :
- De nombreux médiateurs spécialisés ,
- Des actions pédagogiques adaptées ,
- Une programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire tout au long de la manifestation.

Le tarif d'entrée volontairement bas : 4€ (2 € au tarif réduit) permet à loisir de découvrir et de redécouvrir la manifestation.

Editions

A l'occasion de l'exposition Christian Boltanski au Grand Palais, le Centre national des arts plastiques et la revue art press coéditent un album de l'exposition. Largement illustré, il réunit plusieurs grands articles publiés depuis 1970 dans artpress sur Christian Boltanski ainsi qu'un entretien inédit entre l'artiste et le critique Georges Didi-Huberman.

La monographie de Christian Boltanski est co-écrite par Catherine Grenier, conservateur au Centre Pompidou, commissaire de l'exposition et Daniel Mendelsohn, écrivain américain (auteur du roman Les Disparus, édité par Flammarion, qui a rencontré un grand succès, tant critique que public). Des textes inédits de Christian Boltanski et un facsimilé du livre d'artiste (édité en 20 exemplaires en 1974) Les morts pour rire de Christian Boltanski complètent le texte critique de Catherine Grenier et une conversation avec Daniel Mendelsohn.

Edité sur DVD par Arte, le film documentaire de 52 minutes, intitulé La vie possible de Christian Boltanski, Portrait fantôme de l'artiste, écrit et réalisé par Heinz Peter Schwerfel, produit par Schuch Conseils et Productions propose, avec la participation du Cnap, un bonus dédié au montage de l'œ,uvre Personnes pour Monumenta 2010 dans la Nef du Grand Palais.

INFOS PRATIQUES
Monumenta 2010 Christian Boltanski : 'Personnes'
- 13 janvier - 21 février 2010
- Nef du Grand Palais
- Grand Palais - Avenue Winston Churchill 75008 Paris
- Horaires :10h-19h lundi, mercredi - 10h-22h du jeudi au dimanche
- Tarifs: : 4€ (2 € au tarif réduit)

Nicole Salez

Portrait de admin

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire