Tolède et Cuenca : l'Espagne au sommet

La ville-joyau de Tolède est une émotion. Symbole d’une relative entente cordiale passée entre les trois monothéismes, elle recèle les trésors d’un âge d’or pas si doré qu’on veut bien le dire mais incontestablement prolixe en inspiration artistique. Perchée sur une colline, la ville est estampillée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

Escapade : que faire à Tolède ?

Vous disposez de trois ou quatre jours ?  Alors vous passerez sans doute par Madrid où sans forcément vous attarder vous pourrez quand même en une journée étape vous offrir quelques beaux moments. En particulier, jeter un coup d’œil à l’incontournable Plaza Mayor tout juste centenaire, flâner dans les rues,  aller déjeuner dans le tout nouveau et superbe restaurant Florida Retiro (floridaretiro.com ) dans le parc même du Retiro, ou  vous attarder à l’incroyable marché San Miguel (mercadodesanmiguel.es) où tout s’achète et tout se mange en direct.

Le charme perché de Cuenca

Mais votre but était, en peu de jours, à partir de Madrid, de découvrir quelques uns des trésors de l’Espagne en vous fiant au classement de l’UNESCO qu’il s’agisse de noms connus ou moins célèbres. Et vous voilà au gré des « autovia » ou autoroutes ibériques en direction d’une commune qui ne vous disait rien jusqu’ici : Cuenca

Vue de la ville de Cuenca (Espagne) - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

Vous pouvez aussi l’atteindre en 50 mn de train à grande vitesse depuis la capitale. Franchement, le détour en vaut la peine. Tout y est parfaitement étonnant. Comment diable tiennent-elles droit ces incroyables maisons suspendues, aux balcons en bois ouverts sur  le vide au-dessus des profondes falaises ?  Le village est totalement intégré au paysage naturel qui l’entoure et recèle des architectures civiles de toute beauté, aussi bien que religieuses allant du 8ème au 12ème siècles.

Vue de la ville de Cuenca (Espagne) - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

Située entre Madrid à l’Ouest et Valencia à l’Est, Cuenca se dresse le long de ses falaises enjambées par un pont d’époque Eiffel et encerclée par les rivières Jucar et Huecar. Du 16ème siècle, le plus prospère pour  la cité , datent l’imposant Palais épiscopal et bon nombre de couvents  et d’oratoires dont l’excellence architecturale et artistique est le legs d’artistes et architectes venus s’installer à Cuenca. Une cathédrale, ancienne mosquée, offre une étrange vision hybride allant de l’art médiéval au gothique. Au fil des ruelles pentues, pleines de charme, il faut aller à la découverte des différents musées.

Le Musée d’Art Abstrait, en particulier, est aussi admirable par son architecture intérieure que par des œuvres majeures de l’art abstrait espagnol du 20ème siècle.  Avec la part belle laissée aux artistes du pays : Torner, Saura, Chilida ou Tapiès qui y figurent en bonne place. La fondation Antonio Saura présente les œuvres de cet artiste, aragonais d’origine, mais très attaché à la ville de Cuenca.

Et si vous venez l’été, faites comme les Espagnols des régions avoisinantes : ici, malgré la chaleur, l’air est toujours respirable. 

Tolède, ou la synthèse de l'Espagne

Vue de la ville de Tolède la nuit (Espagne) - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

Votre séjour a commencé en beauté. Autant le finir en apothéose. Il est temps de découvrir la belle Tolède, bijou citadin qui s’expose à une altitude moyenne de 500 m, encerclée par le fleuve Tage. L’empereur Charles V (ou Charles Quint) y avait installé le siège de la Cour. Tolède était capitale d’Espagne  jusqu’à son abandon dans ce rôle au profit de Madrid sur ordre de Philippe II en 1561.

C’est l’une de ces villes ou il faut venir et revenir. Impossible autrement de profiter vraiment de la centaine de monuments remarquables à découvrir ni de prendre la mesure des époques diverses qui ont marqué cette ville. Romains, wisigoths, arabes, juifs et chrétiens y ont laissé leur empreinte chargée d’histoire.  A elle seule, cette ville est un raccourci de l’histoire de l’Espagne. Parmi les merveilles qui s’offrent au regard, la magnifique cathédrale gothique, le monastère San Juan de Los Reyes, les anciennes synagogues de Santa Maria la Blanca construite vers 1300 et El Transito, la mosquée Cristo de la Luz ou l’Alcazar mais la liste est inépuisable. Dans le secret des arrière-cours et des sous-sols des maisons se cachent nombre de vestiges des temps les plus reculés. Tolède fait partie de ces villes où creuser revient souvent à trouver des vestiges anciens.

Oeuvre majeure du peintre El Greco : l'Enterrement du comte d'Orgaz attire tous les visiteurs vers l'Eglise de Santo Tomé - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

C'est aussi la ville où se retrouvent les admirateurs du peintre Greco. Les toiles du Crêtois d’origine, Domenikos Theotokopoulos, dit El Greco peuvent s’admirer dans plusieurs lieux de la ville. Deux d’entre eux sont emblématiques : le Musée du Greco où sont exposés notamment les portraits des apôtres et l’Eglise de Santo Tomé où son chef d’œuvre « l’Enterrement du comte d’Orgaz » s’expose en majesté.

L’ancien quartier Juif de la ville se parcourt de ruelle en ruelle, marquées au sol par de petits carreaux de faïence aux lettres hébraïques témoignant de la longue et forte présence, notamment intellectuelle et artisanale, de cette communauté, jusqu’à l’arrêté d’expulsion mis en place, en 1492, par les Rois Catholiques. Pourtant, au 12ème siècle, la ville assimilée à une capitale des trois cultures, était devenue un centre de traduction très réputé et un lieu de rencontres  majeur entre savants juifs, musulmans et chrétiens qui laisse songeur de nos jours.

L'ancienne synagoge Santa Maria la Blanca - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

Symbole d'une longue et forte présence juive : l'ancienne synagogue Santa Maria la Blanca est le 3ème monument le plus visité à Tolède...

...Derrière l'imposante et très riche cathédrale gothique  où des anges  laissent imaginer la proximité  d'un paradis

La cathédrale gothique à Tolède - Que faire à Tolède et à Cuenca- Toutpourlesfemmes

En contrebas de la ville, très bien desservie par des escaliers roulants permettant d’accéder aux niveaux les plus hauts, une flânerie sur les rives du Tage s’impose. Et si vous bénéficiez d’un séjour prolongé, c’est l’occasion rêvée d’aller découvrir les villages des monts de Tolède et de la Sierra de San Vicente. Là, dans cette très belle région de Castille- La Manche, sans pour autant vous battre avec les ailes d’un moulin à vent, vous ne pourrez oublier que vous êtes dans le pays de Cervantes.

INFOS PRATIQUES Y ALLER 
Paris-Madrid avec Air France en 2h de vol puis en train ou en voiture jusqu’à Tolède qui se trouve à 70 km 
A VOIR 
La région de la Castille-La Manche est trop riche en attraits touristiques pour faire une liste exhaustive. Voici néanmoins quelques bonnes adresses :
A RAPPORTER
- Pour les gourmands, les mazapan ou bouchées en massepain de Tolède si vous avez le bec sucré 
- Les objets et bijoux en damasquinage. La technique déjà répandue parmi les Egyptiens, les Grecs et les Romains, consiste à enchâsser des fils d’or ou d’argent sur un métal commun : acier, cuivre, fer. Tolède en est le plus grand producteur au monde.
- Et si vous êtes tentés : les répliques d’épées. Centre légendaire du travail de l’acier Tolède avait la réputation de fabriquer les meilleures épées. Vous pouvez en acheter des reproductions historiques. A vous de voir si vous aimeriez avoir le clone de l’épée du Cid ou celle de Napoléon.
BONNES ADRESSES RESTAURANTS
A MADRID : le restaurant Florida Retiro, bonne table contemporaine, chaleureuse et magnifiquement située en plein milieu du grand parc du Retiro (floridaretiro.com)
A CUENCA : ne pas manquer au moins un repas ou une nuit au majestueux Parador de Cuenca (posadasanjose.com)
A TOLEDE : se poser pour un déjeuner, un dîner ou tout simplement un stop entre deux visites à l’Hacienda del Cardenal au cœur de la vieille ville. Un lieu qui ressemble à une oasis que met en valeur un jardin romantique et poétique. Une bonne table aussi. Site: haciendadelcardenal.com
Et pour dormir, le choix de l’hôtel Pintor El Greco est parfait. Moderne, confortable et idéalement situé, juste à côté du Musée du Greco,  pour voir les monuments les plus importants (hotelpintorelgreco.com)

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire