Prenez soin de votre périnée !

Situé au centre du corps, le périnée peut aussi être au centre de nombreux troubles physiques. Pourtant, peu de femmes en parlent et encore moins lui accordent l’attention nécessaire. Car si l’on veut que cet organe clé soit notre allié, encore faut-il savoir le préserver. 

perinee_femmeRééducation périnéale - Toutpourlesfemmes

De l'importance du périnée

 S’il n’est pas toujours malmené, il est en tout cas souvent ignoré. Grand méconnu de notre anatomie, le périnée est  un sujet tabou chez beaucoup de femmes. Situé dans le bas ventre entre le pubis et le coccyx, cet ensemble de muscles est pourtant essentiel. Sa fonction est multiple : il permet de maintenir les organes génitaux, de maîtriser la continence et même d’influer sur le plaisir sexuel.

« Avant d’assister aux cours de préparation à l’accouchement, la plupart des femmes ne connaissent pas ce muscle, ni sa fonction, explique Aurélie Boulier, sage-femme libérale. Elles sont d’ailleurs surprises de découvrir l’importance qu’il occupe ! » En effet, la société française, a encore bien du mal à évoquer le sujet, contrairement à certains de nos voisins. « Aux Pays-Bas, par exemple, les cours de SVT apprennent aux enfants ce qu’est un périnée et surtout quelle est sa fonction. Chez nous, combien d’hommes savent qu’ils possèdent eux aussi un périnée ? », interroge la professionnelle.

Prendre soin de son périnée au quotidien

Mais alors pourquoi tant de gêne ?  Les problèmes qui relèvent de cette zone du corps peuvent être embarrassants : fuites urinaires, descente d’organes (prolapsus), douleurs durant les relations sexuelles... Et c’est bien pour cela qu’il faut agir en amont, afin de les éviter. Souvent, quelques exercices simples suffisent.

 « La rééducation périnéale n’est pas réservé aux femmes qui viennent d’accoucher, elle peut être faite à tout âge, selon les symptômes, précise Aurélie. Il faut en moyenne 10 séances de 20 à 30 minutes pour re-muscler cette zone. » Remboursées par la sécurité sociale, ces séances sont à effectuer soit avec une sage femme libérale, soit avec un kinésithérapeute.

Un organe essentiel au bien-être féminin

Plusieurs méthodes sont possibles dont : la rééducation manuelle (série de petits exercices que la sage femme vérifie et corrige grâce à un toucher vaginal) ; l’eutonie (exercices corporels réalisés en lien avec l’état de santé physique, psychique et émotionnel de la patiente) ; ou l’utilisation d'une sonde périnéale (technique de stimulation lorsque les muscles ne répondent pas ou peu). 

  « En principe, la rééducation du périnée doit ensuite être effectuée par la patiente tout au long de sa vie, afin d’entretenir les muscles grâce aux exercices appris lors des séances », prévient la sage-femme. 

Alors mesdames, si vous avez compris à quel point cet organe est essentiel au bien-être féminin, prenez-en soin !

Et si vous n’êtes toujours pas décidée à aller voir un professionnel,  ayez au moins le réflexe qui sauve : contracter le périnée à chaque fois qu’on tousse, qu’on rit, qu’on se mouche, qu’on éternue ou même qu’on attend le bus ; pour le faire travailler sans y penser. Vous nous remercierez !

Kristen Poels

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire