Maquillage de Fêtes

Le make-up artist Emilio Benedetti d’Yves Saint Laurent nous livre ses conseils pour que vous soyez bien maquillée pour les fêtes de fin d’année.

Noël et le réveillon sont des moments incontournables pour sortir un peu de la routine habituelle et être ce jour là au top, sur votre 31 donc !!! Tendances et secrets via Emilio Benedetti en s’inspirant de quelques défilés de mode hiver 2015 – 2016 : suivez ses conseils. Globalement le teint est infusé d’or et glowy avec des yeux aux paupières mordorées & bronze cuivre et une bouche bien colorée. Mais attention à ne pas en faire trop ; maquiller ses « troix axes » en même temps ferait « dame » et aurait tendance à vieillir. Volontairement il faut prendre le parti pris des yeux et du teint ou des lèvres et du teint sans cumuler les 3 ensemble ; ce qui serait trop. Il faut jouer avec doigté, pousser le curseur de l’un ou de l’autre et surfer sur l’intensité.

LE TEINT

Sur un visage pas trop couvert de fond de teint, sans effet de matière ; osez des pommettes glowy avec un fard irisé sur le bombé pour donner un aspect mouillé satiné. Oubliez le contouring ; hello le strobing qui fait ou fera ressortir la luminosité de votre visage. Pas trop de matière donc ; mais un indispensable blush qui sera dans les tons de rose (rose nude pâle ou rose abricoté mais toujours rose et laissez tomber les bruns).

Ma sélection : « Diorific State Of Gold » de Christian Dior, un luxueux poudrier aux fameux godrons et lettres CD avec une poudre concentrée en nacres d’or pour poser ces nacres comme des points de lumière sur les reliefs du visage et du décolleté et dispenser instantanément un glow aérien, 72 € ; dans la collection Rouge Noir Absolument de Chanel, « Joues Contraste Lumière 12 coups de minuit » est une poudre voile de lumière qui attrape la lumière et galbe les reliefs si l’application est soutenue en dessous des pommettes, entre les sourcils, sur le menton, sur le creux du décolleté et au-dessus des épaules, 40 € ; pour fêter les 80 ans de la maison Lancôme a relooké en une édition limitée la « Poudre de Lumière ». La formule est un rehausseur d’éclat avec une poudre ultra fine et translucide, délicatement irisée pour souligner le visage avec un éclat doré, 47 €.

LES YEUX

Pour les yeux et intensifier le regard ; de l’iridescence, du pailleté, du scintillant en bronze doré, en or cuivré. Sur la paupière mobile, posez du brun en le floutant au doigt ; puis illuminez au doré à l’intérieur de l’œil et flouttez-dégradez l’ensemble au bronze ou posez le juste dans le creux de l’œil. Si vous souhaitez plus d’intensité encore, un renfort est possible au kajal ; mais attention au possible effet ‘grunge’ si vous n’avez pas la main assez légère !

Mon choix : la palette « The Essentials » de la collection Noël de Clarins avec 10 fards aux extraits de plantes et de minéraux et donc la possibilité de plusieurs combinaisons possibles pour des yeux naturels, smoky ou festifs, 46, 90 € ; association Gwen Stefani et Urban Decay pour une palette exclusive et en édition limitée, la « UD / Gwen Stefani Eyeshadow Palette » qui contient pas moins de 15 teintes. Il s’agit de fards inspirés du look de la chanteuse et certains scintillent pour une touche plus rock’n roll, 51 € ; Yves Rocher dévoile une beauté étincelante avec son nuancier regard « Festif » pour un regard résolument glamour, 15, 90 €.

LA BOUCHE

Exit le bordeaux, le prune qui ont été les couleurs de l’automne ; mais bienvenue à un rouge (rouge classique ou rouge orangé) ou un rose intense fuchsia. Si cela vous gêne d’avoir la bouche très marquée, n’optez pas pour le bâton directement sur les lèvres et posez au doigt le raisin pour mieux flouter et apporter un peu de transparence. Si vous souhaitez une bouche très soutenue version Hollywood ; aucune hésitation, mais allez y alors doucement sur les yeux !

J’ai aimé : l’icône en habit d’or de la maison Yves Saint Laurent, son « Rouge Pur Couture » qui révèle en un très grand choix (48 teintes) la beauté des lèvres en 2 atouts majeurs ( confort et excellente tenue), 34 € ; chez Givenchy, le make-up « Les Nuances Glacées » concrétise une osmose totale entre les yeux regard aux tonalités marrons et la bouche habillé du Rouge Givenchy colori 320 appelé Rouge Glacé, 34 € ; belle performance chez Bourjois qui vend toutes les 28 secondes un Rouge Edition Velvet ! Ce rouge à lèvres a même détrôné l’emblématique petite boîte ronde de poudre pressée. La teinte préférée des Françaises le 8 Grand Cru ; mais 16 autres coloris existent pour des lèvres douces et sensuelles, 13, 90 €.

La plupart des produits sont disponibles en sélectif, grands magasins, sur les e-boutiques, chez Sephora, dans les centres Yves Rocher.

Marie Laure de Vienne

A voir aussi

Tags

Commentaires

sortie : comme tu veux, dès le début déc

Ajouter un commentaire