L'adoucisseur d'eau sans sel en 3 points

La dureté de l'eau de ville varie d'une ville ou région à l'autre. Pour la rendre plus douce, l'adoucisseur est un appareil qui s'est introduit dans le quotidien des particuliers et professionnels. Différents modèles sont disponibles sur le marché, et celui sans sel s'est imposé en raison de sa plus grande commercialisation. Entre le fonctionnement, les atouts, le prix, etc., découvrez l'essentiel sur l'adoucisseur d'eau sans sel en 3 points.

Présentation d'un adoucisseur d'eau sans sel

L'adoucisseur d'eau sans sel est une version améliorée du modèle classique. En lieu et place de la résine, celui-ci utilise des procédés pour neutraliser la formation du calcaire. Bien plus compact qu'un adoucisseur classique, celui sans sel se distingue également par son caractère écologique. En effet, il n'utilise ni sel ni produit chimique pour lutter contre le calcaire présent dans l'eau.

Dans sa constitution, il est dépourvu du bac à sel contrairement à l'adoucisseur conventionnel. Son fonctionnement repose sur la modification de la polarité des ions calcium et magnésium. Cette transformation a lieu par modification des liaisons ioniques de l'eau, en modifiant la polarisation des ions calcium et magnésium. Cela permet ainsi de préserver les minéraux présents dans l'eau, ce qui n'est pas le cas pour le modèle à sel. Les différentes possibilités de transformation du calcaire de l'adoucisseur sans sel justifient la grande variété des modèles. En effet pour améliorer la qualité de votre eau, si vous cherchez un adoucisseur d'eau sans sel, vous aurez le choix entre les modèles :

  • magnétiques,
  • électrostatiques,
  • électroniques.

Quels que soient les systèmes anti calcaire, il faudra prévoir un filtre physique qui retiendra les dépôts de calcaire et autres qui se sont formés dans le réseau de distribution. Une fois l'eau nettoyée par cette pré-filtration, on pourra alors agir pour éviter une nouvelle formation de cristaux calcaires.

Il est judicieux de placer les adoucisseurs sans sel sur la conduite principale du logement. Ainsi la qualité de l'eau sera meilleure dans toute la maison.

Les modèles magnétiques vont agir sur le flux de l'eau et la construction cristalline en perturbant la polarité des ions calcium et magnésium. Pour cela il faudra un gros aimant néodyme, ils sont plus onéreux que de simples aimants mais restent une solution avec très bon rapport qualité prix si on les compare aux autres systèmes. Ce sont des aimants spécifiques en terres rares dont la qualité magnétique est exprimée en gauss. Attention donc à ne pas confondre le nombre de gauss et la taille de l'aimant, les 2 ont une importance capitale sur le résultat du débit d'eau à traiter. Son fonctionnement ne nécessite par ailleurs aucun besoin en électricité, ils sont simples à installer.

Quant à l'adoucisseur sans sel par électrostatique, il va aussi changer la polarité des ions de calcium et de magnésium et éviter la formation du calcaire. Ce faisant, les sels minéraux présents dans l'eau sont conservés. Ces derniers ne peuvent plus se déposer dans les canalisations ou les appareils pour former plus tard du tartre.
Cette technologie a l'avantage d'être très compacte, assez facile à installer et n'a besoin d'aucun entretien !

Enfin, l'adoucisseur électronique va reproduire des champs magnétiques par induction autour de la conduite d'eau principale. Suivant les marques et les brevets on pourra obtenir de bons résultats. Cette technologie est intéressante mais elle ne peut fonctionner sans électricité.

 

eau potable de meilleure qualité grâce à un adoucisseur

 

Avantages d'un adoucisseur d'eau sans sel

Comparativement à l'adoucisseur conventionnel, le modèle sans sel présente quelques avantages qui font la différence. C'est tout d'abord une solution écologique puisqu'il ne renferme pas de résine qui est un matériel difficile à recycler. Il fonctionne par ailleurs sans le moindre produit chimique. À l'opposé des dispositifs classiques, l'adoucisseur sans sel préserve la qualité de l'eau qu'il traite. En effet, les minéraux présents dans l'eau ne sont pas dénaturés. De plus, celle-ci ne présente pas de goût salin comme l'eau traitée par un adoucisseur avec sel.

Un adoucisseur d'eau sans sel constitue aussi une solution économique. En effet, le dispositif consomme très peu d'eau puisqu'il n'y a ni rinçage ni régénération de résine pour son fonctionnement. Ce type d'adoucisseur d'eau est également caractérisé par une autonomie maximale. Par ailleurs, une fois posé, le dispositif nécessite peu d'entretien. Seuls les modèles à gaz carbonique requièrent un changement des bouteilles vides et des réglages réguliers, ils demandent aussi plus de place pour être installés et sont assez onéreux. Ce suivi ainsi que la maintenance du dispositif sont en outre pris en charge par des professionnels.

Le dernier atout des adoucisseurs d'eau sans sel concerne leur design très compact. Ils s'installent très facilement, un bon bricoleur n'aura pas forcément besoin d'un installateur. Pour bénéficier des multiples avantages de l'adoucisseur d'eau sans sel ou avec sel, quelques bémols non négligeables doivent être apportés.
En effet, ces appareils ont peu d'effets sur le tartre déjà constitué et présent dans l'eau. Il est aussi recommandé de curer les canalisations avant d'installer le dispositif, notamment quand la tuyauterie n'est pas récente.

Attention donc aux vendeurs qui vont vanter le détartrage complet de votre plomberie grâce a ces systèmes !
Ce sont surtout des appareils à usage préventif qui limiteront énormément l'apparition du calcaire et des problèmes qui y sont liés.
Il est en effet impossible et déconseillé d'enlever la totalité du calcaire dans l'eau. Une eau sans calcaire est une eau acide, corrosive et impropre à la consommation qui provoquera d'autres problèmes comme des fuites, de l'oxydation, la dégradation de la qualité gustative de l'eau, la dissolution de matériaux dans l'eau...
Il est d'ailleurs déconseillé par les services sanitaires d'adoucir le Th de l'eau en dessous de 15°.

Les adoucisseurs d'eau sans sel sont donc une très bonne alternative car ils ne modifient pas la dureté/acidité (Th) de l'eau. Ils agissent d'une manière différente en empêchant simplement aux minéraux de se cristalliser en calcaire et préservent donc les bonnes caractéristiques de l'eau.
Fini les démangeaisons d'une peau sèche, le linge rêche et les appareils électroménagers à détartrer, l'eau sera plus agréable à utiliser au quotidien.

 

une eau de qualité grâce à un adoucisseur sans sel

 

Prix et choix d'un adoucisseur sans sel

Il faut bien comprendre que les adoucisseurs ne sont pas des systèmes de nettoyage, ils retardent plus ou moins longtemps la réapparition du calcaire. Ce sont avant tout des systèmes préventifs. Le prix d'un adoucisseur d'eau sans sel varie aussi en fonction de son efficacité, choisissez des modèles curatifs pour une protection plus longue et une réapparition moins rapide du calcaire. Ainsi, là ou un chauffe eau devrait être changé tous les ans, l'entretien pourra être repoussé de 5 à 10 ans. Ce sont donc bien des systèmes économiques qui vont fortement limiter les dépenses.

Quelle que soit la technique anti calcaire choisie, la pré-filtration avec un filtre à sédiment est incontournable pour optimiser les résultats, ces filtres retiendront sable, boue, morceaux de calcaire qui se sont formés dans les tuyaux de distribution d'eau. Comptez de 50 à 200 euros pour un bon filtre à sédiments.

En moyenne, avec 100 euros, vous pouvez acquérir un modèle magnétique efficace, il n'est pas curatif mais c'est aussi le moins cher. L'adoucisseur sans sel électrostatique est, quant à lui, curatif et accessible dès 500 euros. Pour un anti calcaire électronique une enveloppe d'environ 1000 euros sera à prévoir. Le dernier modèle à gaz carbonique est, quant à lui, disponible pour une fourchette de 1500/ 2500 euros. Soulignons cependant que ces différents montants n'incluent pas la pose. Elle pourra être réalisée simplement par un bricoleur alors qu'un professionnel vous prendra en moyenne une centaine d'euros de main d'œuvre. Le modèle CO2 demandera beaucoup plus de travail et le réglage devra être réalisé par un professionnel, il faudra envisager un tarif de pose supérieur à 250 euros. En fonction de la difficulté de pose, longueur de tuyaux, raccords à prévoir, le prix des matériaux viendra se rajouter à la facture.

Veillez aussi à choisir un modèle adapté à la quantité d'eau à traiter. Pour cela les fabricants indiqueront bien souvent le débit d'eau maxi ou la taille du logement, le nombre de salles de bain ou de personnes... afin d'adapter au mieux la puissance du système.
Avec un budget tout compris de 400 euros on pourra commencer à bien s'équiper et faire poser son système par un professionnel.

 

La rédaction Toutpourlesfemmes

A voir aussi