Résoudre le casse-tête de Noël

Tout pour les femmes vous donne quelques pistes pour résoudre le casse-tête  des cadeaux de Noël en privilégiant le cadeau made in France et le cadeau Internet.

cadeaux_noel

Cette année encore, le casse-tête de Noël recommence, avec sa litanie de cadeaux plus ou moins appréciés. Pour cette grande opération qui consiste à emmagasiner des dizaines de petites ou grosses boîtes, qui vont s'évaporer en une journée, comment s'organiser ?  Dans « le jeu des sept familles », il y a la famille des anxieuses qui s'en préoccupe six mois avant, il y a les retardataires qui écumeront les boutiques dans la presse de la dernière semaine, il y a les méthodiques qui passent au crible les passions et sujets de prédilection des membres de la famille et nous passerons sous silence les pingres qui recyclent les cadeaux de l'année précédente, en prenant grand soin de ne pas retourner son présent à l'envoyeur.

Dans ces catégories, interviennent des sous-catégories, les fortunées, les fauchées, les techno, les intellectuelles, les cultivées. Nous vous donnons quelques pistes avec deux contraintes, privilégier le made in France et pouvoir acheter tout ou partie sur Internet, en sachant que, quelle que soit la catégorie qui vous concerne, au final les cadeaux sont les mêmes.

LES ANXIEUSES ANTICIPATRICES

 Lors d'un voyage à Cuba, elles achèteront un havane Partagas ou Cohiba pour le grand-père bougon, pour le frère un rhum 25 ans d'âge. Un voyage en Ecosse et c'est une bouteille de Whisky pour le mari, agrémenté d'une écharpe aux couleurs d'un clan. Un châle de lambswool pour la grand-mère. Les soldes de juillet permettent d'offrir à la belle-sœur un joli carré de soie, et aux enfants des jouets hors de prix en dehors de cette période. Cette méthode implique d'avoir la capacité de tout stocker pendant six mois.

 

LES METHODIQUES

Elles font une liste pour n'oublier personne, elles mettent en regard les centres d'intérêt et notent leur budget. Elles commencent à écumer toutes les boutiques à la recherche de l'oiseau rare.

LES OBSESSIONNELLES MONO-MANIAQUES

 

Pour ces dernières, une année sera savon ou ne sera pas. Elles vont dévaliser l'Occitane en Provence, Marionnaud, Séphora, Guerlain ou Annick Goutal, une bougie, un parfum, un coffret cadeau « gel douche, lait pour le corps et mignonnette de parfum ». L'année suivante, elles découvrent avec enthousiasme Oliviers and co, le Palais des thés ou le comptoir de Mathilde qui vont leur donner clé en main des présents pour toute la famille.

LES INTELLECTUELLES CULTIVEES

 Elles vont aux expositions. La dernière en date, l'Etrange au Petit Palais. Elles ont été fascinées par l'univers de Kuniyoshi, moins connu que Hokusai, mais tout aussi intéressant. Caricaturiste, ancêtre de la BD, illustrateur, reporter avant la lettre, il raconte la vie à Edo (ancien nom de Tokyo), ses maisons de thés, de loisirs et de plaisirs, ses jolies femmes et ses hommes puissants, ses bandits et ses acteurs célèbres. Malgré le hiératisme du trait, sans profondeur de champ, typique de l'estampe, se dégagent une vitalité et un mouvement incomparable. Ce serait un joli cadeau à faire. Sur le site de Christian Collin, galeriste spécialisé dans l'estampe ancienne, elles pourront faire leur choix. 

 

Elles lisent, mais ne veulent pas être dans la foule de la librairie la plus proche. Des libraires ingénieux se sont regroupés, ont ouvert un site Internet où il est toujours possible de trouver n’importe quel livre. Il y a les généralistes, romans, essais, littérature enfantine, ou les spécialisées en Bande dessinée. C’est Librest qui couvre l’Est parisien, Les libraires ensemble et Canal BD qui sont des  réseaux nationaux.

Pour les plus romantiques, nous les invitons à consulter le site de la boutique de la RMN qui est une mine. On y trouve bien sûr tous les catalogues des expositions organisées par la Réunion des Musées Nationaux, mais aussi des bijoux, des châles, des étoles, de la vaisselle sortis tout droit de tableaux célèbres. Les boutiques de la RMN viennent d'accueillir une petite dernière. C'est la boutique du musée Picasso, rue Thorigny. L'offre traditionnelle s'est enrichie de l'apport de créateurs qui ont imaginé des poteries, de la vaisselle, des tissus dans l’esprit Picasso. La bonne surprise vient d’un nouveau venu devenu  potier l'espace d'un moment, c’est le génie de la mode Christian Lacroix.

 

Nous terminerons ce parcours non exhaustif du cadeau de Noël par la solidarité qui prend tout son sens en cette fin d’année 2015. Le 104, ce centre culturel de l’Est parisien, accueille en son sein une boutique Emmaüsdéfi, ouverte quatre jours par semaine. Vous y trouverez tout ce que vous désirez, un vase, des jouets, des livres de la fripe vintage.

Boutique Emmaüs du 104

 Bonnes courses et passez les meilleures fêtes possibles.

Marie-Catherine Chevrier

 

Galerie Christian Collin : collin-estampes.fr
Canal Bd le portail : canalbd.net/canal-bd
Les libraires ensemble : libraires-ensemble.com
La librairie : lalibrairie.com
Librest, Paris, librairies de l'est parisien : librest.com
RMN : boutiquesdemusees.fr
Emmaus : emmaus-defi.org/
Boutique du musée Picasso – 4 rue de Thorigny – Paris IV e
 Galerie Nathalie Bereau : nathaliebereau.com

A voir aussi

Tags

Commentaires

bravo pour le déroulé de l'article : sympa

Ajouter un commentaire