Médecine esthétique toujours plus en douceur

La médecine esthétique ne cesse d'évoluer. Pour gagner les plus réticentes (ou réticents) qui ne reculent souvent que devant l'idée de piqûre, les techniques se font plus sûres et plus douces. A cet égard l'utilisation encore récente des aiguilles souples apporte un indéniable confort.


A première vue il s'agit d'une aiguille classique. En fait, elle est souple et son extrémité est arrondie


Rares sont les femmes établies ou entrant dans la maturité de l'âge qui ne pensent pas à faire appel à la médecine esthétique. D'autant que, contrairement aux gestes plus lourds de la chirurgie esthétique que l'on tente encore de cacher plus ou moins à ses proches, l'information sur le comblement des rides ou le recours à la toxine botulique circule plus ouvertement. La dernière en date mérite qu'on lui fasse écho. Elle va réjouir plus d'une angoissée de l'aiguille si inoffensive soit-elle. Et peut-être plus encore certains hommes assez peu copains d'emblée avec l'idée de piqûre.


Des aiguilles souples à bout arrondi



Ces « Magic Needles » comme les ont baptisées le Dr Bernard Herzog leur inventeur et Needle Concept la société qui découle de cette trouvaille, ont deux qualités que personne n'aurait le mauvais goût de bouder : moins douloureuses et moins traumatiques pour la peau. Elles permettent d'injecter aussi bien de l'acide hyaluronique pour le comblement que de la toxine botulique ou des produits de mésothérapie pour améliorer l'état cutané. Le principe en est simple : avec un seul point d'injection, réalisé avec une aiguille classique, le médecin remplace ensuite l'aiguille rigide par une aiguille souple à bout arrondi et de ce seul point diffuse le produit sur toute une zone là où, jusqu'ici il lui fallait piquer la peau en plusieurs endroits.

L'avantage supplémentaire est que le risque d'ecchymose, avec cette méthode est minime voire nul. Certains médecins, formés à ce nouvel usage des injections estiment cependant que si ce procédé est réellement convaincant pour combler toute une zone telle que les joues, les pommettes ou pour redessiner la mâchoire, les multi-injections à l'aiguille classique restent nécessaires pour les rides de surface et les ridules autour des lèvres. L'usage des aiguilles souples rend aussi superflu l'usage d'un anesthésiant bien que celui-ci puisse être ajouté, pour les plus angoissés.

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, une autres société, Antéis, a de son côté, créé une nouvelle technique sous forme d'un stylo injecteur qui s'adapte aux seringues assurant aux médecins un geste plus sûr, moins traumatisant et moins douloureux lui aussi. Les deux techniques pouvant parfaitement être associées.

Un petit bémol cependant, l'injection aux aiguilles souples risque de vous coûter un peu plus cher qu'avec les aiguilles traditionnelles car elles sont plus chères à l'unité et selon les médecins interrogés, ils utilisent un peu plus de produit. La différence, cependant ne doit pas être excessive.

Ces nouvelles techniques s'adaptent à toutes les marques de produits injectables présentes sur le marché. Voilà bien de quoi nous dérider dans le confort !

Pour mieux vous informer Toutpourlesfemmes.com s'associe à Café-Beauté pour permettre (en un premier temps aux Parisiennes) de voir la technique s'effectuer dans un cabinet médical (lieu et dates sur www.cafe-beaute.com)


Par Evelyne Dreyfus

Portrait de admin

Ajouter un commentaire