Faut-il manger la salade avec une fourchette ?

Si le sujet semble tiré par les cheveux pour certaines ou amusant pour d'autres, il n'est cependant pas sans intérêt... Philippe Lichtfus fait le point sur les règles à respecter et les idées reçues. Vous ne mangerez plus une salade de la même manière.

Comment manger une salade ?

Les bonnes manières à connaitre pour manger une salade

La manière de manger une salade est décrite dans tous les ouvrages traitant des bonnes manières. Avant tout, il faudrait définir, voire redéfinir ce que sont les bonnes manières... Nous y reviendrons dans un prochain article. Retenez cependant que tout évolue. Les bonnes manières enseignées aujourd'hui, sont encore toutefois souvent tristement calquées sur toutes ces règles austères datant du XIXème siècle...

J'ai interrogé mes étudiants sur le sujet afin de prendre la température auprès de cette jeune génération et, d'une manière assez majoritaire, ils me répondent qu'ils mangent la salade uniquement avec une fourchette. Si on s'en réfère aux différents écrits anciens et actuels, ils ont raison.

Dans le cas ou la salade se mange après le plat principal, le couvert pour celle-ci, une fourchette donc, se place idéalement du côté gauche de l'assiette, à droite de la fourchette servant pour le plat principal. Si cette fourchette n'a pas de pendant du côté droit de l'assiette, il n'en demeure pas moins qu'elle s'utilisera de la main droite, si toutefois vous êtes droitier...

Ce positionnement de la fourchette pour la salade n'a de logique que l'esthétique de la table, car il est insensé de la disposer, par rapport à l'assiette, du côté inverse de son utilisation.

En France, la tradition est de manger la salade après le plat principal et non en entrée. Ceci dit, les ouvrages traitant de diététique, nutrition, etc. préconisent le contraire... Il est bien meilleur pour la santé de commencer par celle-ci.

Savez-vous pourquoi, et c'est là que cela devient intéressant, on n'utilise qu'une fourchette ?

Autrefois les lames des couteaux étaient en acier forgé, ce qui les rendaient complètement noires très rapidement au contact de la vinaigrette. Pour nettoyer l'oxydation, on devait utiliser un bouchon en liège dont on noircissait le bout à la flamme. On frottait ensuite jusqu'à ce que celle-ci retrouve son éclat.

Dès lors, on a préconisé l'usage unique de la fourchette. Dans ce cas, il est vivement conseillé de ne pas servir une salade avec des feuilles entières, ce qui serait assez maladroit, mais de préparer celles-ci en les coupant de manière à rendre cette partie du repas non laborieuse...

Je le répète ; l'art de la table et les plaisirs liés à celle-ci doivent rester agréables et non un jeu d'échecs dans lequel on observe avec malice la manière dont les autres convives appliquent les instructions dictées dans des ouvrages de plus en plus poussiéreux.

Aujourd'hui, et cela fait déjà quelques dizaines d'années, nos couteaux ont des lames inoxydables. Donc, cette manière de faire n'a plus vraiment de sens que celui de la tradition.

Je pense personnellement que toute règle qui ne répond plus à quelque chose de précis à notre époque est condamnée à disparaître et sombrer dans l'archaïsme.

Je souhaite rappeler une autre règle malgré tout ; tout plat qui ne nécessite pas l'usage du couteau peut se manger avec la seule fourchette. C'est toujours une question de circonstances, de mesure et d'adaptation (à la salade par exemple).

En effet, pourquoi se compliquer la vie ?

Dès lors, on ne jugera pas les personnes respectant la tradition de l'utilisation de la seule fourchette pour la salade, mais à eux également de ne pas stigmatiser celles qui utiliseront leur couteau en plus. Ces derniers sont dans une réalité parfaitement contemporaine, d'autant plus que les salades sont de plus en plus gourmandes...

Bon amusement, Mesdames !

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

 

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire