Leçon de Politesse N°11: le Baisemain

Partager cet article 06 février 2017

Il est possible que certaines d'entre vous soient surprises, mais le baisemain se fait encore et est même de bon aloi dans certaines circonstances, de plus en plus rares, je vous l'accorde...

Le baisemain, une pratique désuète ?

Quelles sont les règles ?

Voici, en résumé, la règle qui régit cette pratique et qu'on retrouve dans la plupart des ouvrages traitant du sujet ; on fait le baisemain uniquement à une femme mariée ou qui l'a été, dans la sphère privée ou sur le parvis de l'église...

baisemain_toutpourlesfemmesSavoir-vivre - Le Baisemain - Toutpourlesfemmes

Le baisemain, c'est quoi ?

La première règle est de bien savoir faire le baisemain. L'homme doit avant toute chose sentir si la femme qu'il a en face de lui y est habituée et favorable. Avec sa main droite, il prend délicatement la main droite de celle-ci, l'élève légèrement vers lui tout en s'en approchant en même temps. Il s'arrête avant de la toucher de ses lèvres. En effet, on n'embrasse pas, lors du baisemain, la main de la femme, ceci est réservé à l'intimité.

Qui est concerné ?

Le baisemain se fait, en effet, uniquement aux femmes mariées ou qui l'ont été. Pour l'anecdote, si un jeune homme ne devait pas l'avoir fait à une jeune dame auprès de laquelle tout le monde se presse de le faire, il lui sera toujours possible de lui faire remarquer délicatement que sa jeunesse l'avait trompé. Il lui faudra éviter dans ce cas de le faire avec un regard trop soutenu et quelque peu pétillant afin de ne pas s'attirer les foudres du mari... Tout ceci n'est de bon goût que dans la sphère privée. Je ne conserve pas l'idée du parvis de l'église, comme dans certains ouvrages. Aujourd'hui, si tel était toujours le cas, il faudrait y ajouter les parvis d'autres lieux de cultes afin de ne pas susciter des critiques.

Une pratique réservée à la sphère privée ?

De plus, cette pratique appartenant en général à des milieux raffinés, que le public considère souvent fortunés, même si ce n'est pas automatiquement le cas, il me paraît parfaitement inutile de susciter la convoitise à l'extérieur ou de marquer sa différence.

Ceci dit, qu'est ce que la sphère privée ? C'est bien sûr chez vous ou chez les autres. Ce n'est pas au restaurant ni au bureau et encore moins dans la rue ou sur le trottoir devant chez vous.

On peut considérer qu'une soirée de gala et qu'un dîner dans une salle privatisée font partie de la sphère privée. J'ajoute également les stands des grands antiquaires à la Biennale de Paris, par exemple, et d'autres encore. C'est toujours une question de bon sens...

Faut-il se déganter ?

Il est admis qu'une femme propose une main gantée à l'homme pour le baisemain, surtout dans le cas des soirées où ces gants atteignent des longueurs parfois surprenantes et deviennent difficiles à ôter.

L'homme, quant à lui, doit toujours se déganter la main droite au moins. Il reste une exception, assez rare je le concède, c'est le baisemain à une impératrice ou une reine, qu'elles soient régnantes ou l'épouse d'un régnant. Si on lui prend la main qu'elle offre, il ne faut pas l'élever vers soi, mais simplement se baisser raisonnablement vers elle, sans pour autant marquer un angle droit, ce qui pourrait donner l'impression que vous lui prêtez allégeance... et peut-être susciter quelques sourires... C'est toujours d'usage, mais très souvent simplifié.

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

Tags: PolitesseSavoir-vivrePhilippe Lichtfus

0 Commentaires

Laisser un commentaire