Leçon de Politesse N°12 : Vouvoiement et Tutoiement

Vous attendez sa chronique tous les mois avec beaucoup d'impatience! Ce mois-ci, Philippe Lichtfus, notre Stéphane Bern à nous, vous dit tout sur les règles à suivre en matière de tutoiement.

Vouvoiement ou Tutoiement ? 

Comment s'y retrouver?

Dans notre société, il est d'usage de vouvoyer lorsqu'on ne connaît pas son interlocuteur du moins à un certain âge. Cela reste la règle générale. Cependant, les jeunes générations se tutoient aujourd'hui beaucoup plus facilement qu'à la fin du XXème siècle, par exemple.

vouvoiement ou tutoiement

Il ne s'agit pas ici d'un manque de respect, mais de mœurs qui évoluent, sans doute au contact quasi omniprésent de la culture anglo-saxonne.

Il y a beaucoup de situations dans lesquelles il faut faire appel à son bon sens après avoir jaugé les êtres et les situations.

Le vouvoiement: quand ? pour qui ?

Le vouvoiement peut servir à installer une distance entre deux personnes pour des raisons professionnelles, pour marquer son respect, comme paravent psychologique lors d'une négociation, etc. Il reste encore aujourd'hui la seule approche polie envers un supérieur hiérarchique, une personne plus âgée, une personnalité, un inconnu, etc.

Je pense que le vouvoiement est de rigueur lorsqu'on arrive dans un contexte formel, professionnel et officiel. Il peut très vite se transformer en tutoiement avec certaines personnes, mais dans le doute, je vous conseille d'éviter l'impair éventuel.

Quid du tutoiement ?

Le tutoiement spontané de certains peut heurter ou déstabiliser. On ne peut toutefois le reprocher à des jeunes enfants ; pour eux c'est de la communication naturelle, ni à des adolescents, jusqu'à une certaine maturité et dans le mesure où il ne s'agit pas de déstructuration volontaire de leur part.

Il pourrait vous arriver d'aller dans un lieu qui vous est étranger et où se trouvent des personnes d'un certain niveau susceptible de vous impressionner. Vous pourriez être surprise en étant tutoyée d'emblée. Ne le prenez pas automatiquement comme un rabaissement, c'est simplement de cette manière que tout le monde communique sur place. Si vous vous sentez étrangère, eux ne vous ont peut-être pas perçue comme telle ou ont décidé de facto de vous accepter dans leur meute. Dans ce cas précis, tutoyez à votre tour évidemment et communiquez de la même manière qu'eux. Cela reste du bon sens couplé d'une application avec mesure. N'allez pas tutoyer le président de la République évidemment si c'est lui qui vient vers vous en titubant quelque peu et en vous tutoyant... La seule raison qui pourrait vous permettre de le tutoyer serait qu'il vous le demande.

Quelles règles au travail?

C'est un peu la même chose dans le cadre de votre travail. Suivez le mouvement en place tout simplement. Toutefois, imaginez que vous soyez appelée dans le bureau de votre directeur et que celui-ci prend la liberté de vous tutoyer ; il ne vous appartient pas non plus dans ce cas d'en faire autant, sauf, à nouveau, s'il vous le demande. A vous de gérer ensuite votre position dans la société sans éveiller la jalousie de certains s'il s'agit d'une exception...

On peut aussi s'appeler par son prénom tout en conservant le vouvoiement, c'est assez fréquent et de bon aloi... C'est simplement une manière douce et intelligente de communiquer avec son interlocuteur tout en conservant une distance raisonnable ou encore un premier pas pour les inconditionnel de l'étiquette afin de faire un effort de rapprochement sans ébranler trop la tour de leurs principes.

Il peut, au contraire, arriver que des pignoufs vous tutoient d'emblée. Vous n'êtes absolument pas obligée de l'accepter. Vous le pouvez, mais vous pouvez également continuer à les vouvoyer tout en souffrant leur manque d'éducation, ou encore, si la situation vous porte négativement atteinte, les renvoyer gentiment à leur place (verbalement).

L'art de la politesse ne signifie plus de tout accepter lorsque cela ne nous plaît pas, mais aussi d'exiger le respect ou encore d'imposer ses propres règles si cela semble nécessaire. A vous de voir si vous l'envisagerez avec le sourire ou non ; cela reste toujours préférable...

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire