Arrêtez de vouloir être au top! Osez être vous!

L'interview que nous allons vous dévoiler ici est le résultat d'un véritable coup de foudre professionnel avec Virginie Chanson, coach en image authentique et fondatrice de BELL D'ODGI. Au fil des semaines, Virginie aidera celles qui le souhaitent à renouer avec elles-mêmes, loin des diktats mode et beauté que vous trouvez dans la presse féminine. Et si pour être belle, il suffisait d'être soi?

coach en image

 Vous êtes coach en image authentique, qu'est-ce que cela signifie exactement ?

J’ai fondé Bell d’Odgi il y a 4 ans pour accompagner les femmes qui ont à cœur de développer leur image de façon authentique.  Ma méthode tient en une phrase : oser par « être » soi. Comme la majorité des femmes, j’ai une conviction : nous sommes arrivés à un point de saturation en terme d’offres et de diktats.
La mode est partout, les conseils aussi (ils se contredisent d’ailleurs souvent en fonction des supports) mais à mon sens, on oublie l’essentiel. Les femmes n’ont plus envie de rentrer dans le moule. Aujourd’hui elles veulent être « elles-mêmes ». Mais comment être soi ? C’est justement mon métier d’aider à répondre à cette question en les accompagnant vers cet objectif.

C'est important pour vous « coach en image authentique » ? Pourquoi pas « conseillère ou coach en image » ?

Oui, c’est important car en réalité qui suis-je pour donner des conseils aux femmes en ne connaissant pas tous les paramètres de leur vie? Je suis coach, je les accompagne vers la définition et la réalisation de leur propre objectif d’image. Je suis simplement cette tierce personne qui pose sur elles un regard professionnel et surtout bienveillant. Grâce à des techniques de proportions, de colorimétrie, grâce à l’écoute active et au questionnement, j’aide la personne à trouver les clés qui sont déjà en elles.
Je travaille sur l’image certes mais surtout l’authentique. Celle qui rayonne, qui permet de s’épanouir dans son corps et dans sa tête et non celle que l’on travaille superficiellement à coup de baguette magique pour faire de magnifiques transformations avant/après. 

A travers ce métier, qu’avez-vous envie d’apporter aux femmes ?

Je pense que je fais ce métier comme une mission. C’est certainement un peu utopique, mais  c’est ce qui m’habite et me sert de moteur. Mon objectif est d’aider les femmes à se libérer des diktats de la mode, à se déculpabiliser, à s’aimer et à se revaloriser déjà à leurs propres yeux. Et de leur faire prendre conscience que la seule façon d’être belle aujourd’hui c’est d’être soi et d’oser l’être pleinement ! 

Quel conseil donneriez-vous aux femmes pour « avoir du style » ?

A partir du moment où la définition du mot style est : « Ensemble de caractéristiques (goûts, manière d’être, façon de se comporter, de se coiffer, de s’habiller…) définissant son identité ». Alors je ne vois pas d’autres solutions ou stratégies efficaces que d’oser être soi ! (Rires) A partir de ce constat, tout réside dans la question « Qui êtes-vous ? » et comment y répondre. Là est le réel enjeu. J'accompagne les femmes pour les aider à répondre à cette question.

Concrètement, comment travaillez-vous?

Il s’agit d’abord d’une rencontre. C’est pour cela que j’offre la première séance qui est le bilan d’image.  L’échange humain étant la base de mon métier, j’estime qu’il est normal que la cliente me choisisse après une rencontre par skype ou en rendez-vous. Ensuite, nous définissons ensemble son ou ses objectifs  (et donc le nombre de séances) puis la formule la plus adéquate pour les atteindre.
Le travail consiste à permettre aux femmes de se (re)découvrir et de faire émerger leur être pour servir leur paraître afin de les accompagner vers un réel épanouissement personnel qui optimisera leur confiance en elle. Les thèmes abordés vont de la morphologie ou la colorimétrie à l’estime de soi en passant, par exemple, par le regard des autres ou les croyances limitantes. 

Que pensez-vous de la mode actuelle ou du monde de la beauté (en général) dans notre société ?

Je pense qu’on oublie souvent l’essentiel. On cherche trop à contraindre notre physique et notre personnalité. Mais au nom de quoi finalement ? Je pense qu’on arrive à un niveau de saturation d’images et de concepts qui ne parlent plus à la majorité des femmes car elles ne se retrouvent pas ou plus dans la proposition qui leur est faite.
Cette course à la dernière tendance, à être toujours au top est épuisante, déceptive, frustrante et à terme dévalorisante car même avec toutes les conditions réunies, il est impossible de suivre la mode tellement son évolution est rapide, de plus en plus éphémère et dénuée de sens.

A votre avis, dans le domaine de la mode et de la beauté, que veulent les femmes ?

Quel que soit leur âge, les femmes sont en quête de sens. Elles veulent qu’on leur parle « vrai » et qu’on les écoute. Elles en ont marre de culpabiliser sous prétexte qu’elles ne sont pas un copié-collé d’une pub. Elles veulent des clés pour se détacher du regard des autres, devenir réellement elles-mêmes et retrouver l’estime de soi. Elles attendent que la représentation de la femme soit en phase avec la réalité. Qu’on revoit  par exemple les mesures et les mensurations. Qu’on arrête de dire que la femme « normale » taille du 36 et la femme « ronde » du 48 et plus !
Les femmes en ont assez  des discours convenus et  se sentent perdues face à l’uniformisation de l’offre. 

Et vous en tant que femme ? Quel est votre avis sur ce que nous venons d’évoquer ?

Je suis passée moi aussi par tout ce travail sur soi notamment après être passée du 38 au 44 à un moment de ma vie. …. C’est d’ailleurs parce que j’ai cette expérience, cette vision-là des choses et parce que je pense malgré tout que l’on vit dans une époque merveilleuse où par exemple le budget et la classe sociale ne sont  plus un frein pour trouver son style, que je peux accompagner les femmes à trouver leur image authentique. Je dis souvent à mes clientes : « Ce n’est pas à vous d’être au service de la mode mais à la mode d’être à votre service ! ». 
Notre époque est super mais remettons certaines choses à leur juste place.

Quelle est votre citation préférée et votre liet-motiv ?

Celle  de Coco Chanel : « La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous même. » Et mon leit-motiv pour ne pas perdre de vue mon objectif de vie est : « Soit authentique dans tout ce que tu fais avec toi-même et avec les autres » ou « Au pire c’est non ! ». C’est ce que m’a toujours dit ma mère pour que j’OSE tout.

Pourquoi avoir accepté de partager votre savoir-faire en écrivant des articles pour TPLF ?

Beaucoup de gens regrettent  de voir trop rarement des discours comme le mien dans les supports médias féminins. J’apporte des solutions concrètes. Je suis persuadée que les femmes veulent se servir de leur singularité comme d’une force.  J’ai senti que TPLF a la réelle volonté de parler vrai, exactement comme moi. Loin des poncifs habituels. 

Avez-vous un message particulier à adresser à nos lectrices ?

Mon objectif premier c’est d’écrire pour vous et que ça vous soit utile alors n’hésitez pas à la suite des futurs articles ou de cette interview à partager votre ressenti, vos questions, vos idées de sujet si vous avez envie que je réponde sous forme d’article ou autre à un sujet qui vous tient à cœur…. Echanger et partager est le départ de toute évolution…alors à vos claviers ! Rires

La rédaction

BELL D'ODGI
44 avenue de Suffren
75015 PARIS
06 61 13 66 07
virginie@belldodgi.com
www.belldodgi.com

 

 

Lire aussi :

Faites de la French Touch Your Touch ! 

Comment trouver son propre style ?

Finalement, que signifie vouloir être au top ?

 

 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire