Notre sélection de spectacles à voir pour les fêtes

Tiens tiens, le mois de décembre n’est plus si loin, les décors de Noël commencent déjà à pointer le bout de leur nez, pas de doute : les fêtes de fin d’année approchent ! Et comme elles riment souvent avec divertissements en famille, voici notre sélection de beaux spectacles (de danse, mais pas que) à voir tous ensemble – ou en solo pour ceux qui ont envie de se faire un petit plaisir !

 

Les Noces de Figaro, un opéra où les femmes mènent la danse à l’Opéra Garnier

Un opéra pour Noël ? Oui, mais pas n’importe lequel : Les Noces de figaro, célèbre opéra de Mozart chanté en italien, dont l’histoire résonne de façon intéressante avec les interrogations féministes du moment. Alors que Suzanne et Figaro préparent leur mariage, leur employeur, le comte Almavira, entend séduire la fiancée. Suzanne et la femme du comte vont s’allier et monter ensemble un stratagème pour se jouer de l’intéressé, aidées de l’irrésistible page Chérubin (inspiré de Justin Bieber dans cette mise en scène pleine de dérision), un adolescent en émoi devant toutes les femmes qu’il croise.

Netia Jones transpose l’histoire dans les coulisses de l’Opéra, ce qui permet de la moderniser sans pour autant faire une croix sur la présence de beaux costumes, et y ajoute une bonne dose d’humour. Le tout dans l’écrin du palais Garnier, parfait pour les fêtes. De quoi passer une bonne soirée !

 Les noces de Figaro

Opéra Garnier - du 23 novembre au 28 décembre 2022 - 25 à 231€

https://www.operadeparis.fr/saison-22-23/opera/les-noces-de-figaro

 

Le lac des cygnes, un grand et beau ballet classique à l’Opéra Bastille

Rien de mieux qu’une myriade de tutus blancs bien alignés pour se sentir tout de suite projetés dans une ambiance de fête ! La célèbre musique de Tchaïkovsky suffit déjà à faire opérer la magie, et l’impeccable corps de ballet fait le reste. La chorégraphie de Noureev reste très classique, et l’histoire facile à suivre : le prince Siegfried peine à choisir une fiancée, jusqu’à ce qu’il rencontre Odette, princesse changée en cygne par le sorcier Rothbart et qui ne pourra être délivrée que par un amour sincère. Hélas, le rusé Rothbart déguise sa fille Odile (le cygne noir) et c’est à elle que Siegfried jure fidélité, croyant être face à Odette.

Un très beau ballet, à la mise en scène sobre et efficace, qui plaira aussi bien aux amateurs de beau spectacle qu’à ceux cherchant plus de profondeur dans l’histoire qui pourront réfléchir à la ressemblance entre le sorcier Rothbart et le précepteur de Siegfried, interprétés par le même danseur.

Le lac des cygnes

Opéra Bastille - du 10 décembre 2022 au 1er janvier 2023 - 15 à 150€

https://www.operadeparis.fr/saison-22-23/ballet/le-lac-des-cygnes

 

La Reine des Neiges, pour s’émerveiller en famille au Théâtre des Champs-Elysées

Un ballet à voir avec les enfants ? Direction le Théâtre des Champs-Elysées. Le ballet national d’Ukraine devait initialement y danser Casse-Noisette, mais c’est finalement la Reine des Neiges qui sera présenté : un ballet totalement inconnu en France, qui se base sur le conte original mais qui ne manquera pas de rappeler aux plus jeunes le dessin animé qu’en a tiré Disney.

Le ballet met ainsi en scène la détermination de la jeune Gerda qui met tout en œuvre pour retrouver son ami d’enfance Kai – l’héroïne parfaite pour faire rêver les petites filles d’aujourd’hui. Au programme, costumes féériques et neige à gogo, et des danseurs d’un bon niveau qui devraient rendre l’ensemble crédible pour les plus grands également. Probablement le meilleur choix pour y emmener les plus jeunes – et pour ceux pour qui la neige est indissociable de Noël !

La reine des neiges

Théâtre des Champs-Elysées - du 21 décembre 2022 au 5 janvier 2023 - 15 à 95€

https://www.theatrechampselysees.fr/saison-2022-2023/danse-1/reine-des-neiges-ballet-opera-national-ukraine

 

42nd Street, une comédie musicale façon Broadway au Théâtre du Châtelet

Une envie de comédie musicale ? Direction le théâtre du Châtelet, qui y reprend cette année 42nd Street, un « musical » dans la pure tradition américaine créé en 2016 et inspiré d’un succès américain des années 80. L’intrigue se passe à Broadway et nous présente l’envers du décor, dans les coulisses d’un grand show où l’héroïne, une modeste chanteuse, tente de se faire sa place alors que la vedette du spectacle doit choisir entre son fiancé, qui est aussi le producteur, et son amant. Lorsque la chanteuse principale se blesse, rien ne va plus…et il y aura bien sûr une happy ending à la clé !

La chorégraphie de Stephen Mear est pensée pour en mettre plein la vue : vous avez dit kitsch ? C’est assumé, tout comme l’overdose de paillettes ! Costumes des années 1930, swing et claquettes plongent le spectateur dans un tourbillon de bonne humeur, parfait prélude aux fêtes de fin d’année !

42nd street

Théâtre du Châtelet - du 7 décembre 2022 au 15 janvier 2023 - 12 à 109€

https://www.chatelet.com/programmation/saison-2022-2023/42nd-street/

 

Cendrillon, un ballet féérique à l’Opéra de Bordeaux

A Bordeaux cette fois, c’est Cendrillon qui est dansé pour les fêtes, dans la version que le chorégraphe David Bintley a créée en 2010 pour le Birmingham Ballet, entrée au répertoire du ballet de l’Opéra de Bordeaux en 2019. Une version néo-classique, dans la tradition britannique du XXe. Mais qui a dit que modernisé ne pouvait pas rimer avec féérie ? Bintley prouve le contraire, en n’omettant ni décors oniriques signés John Macfarlane, ni costumes travaillés – rassurons les puristes, tutus et pointes sont bien au rendez-vous.

Sa narration revient à la simplicité du conte, sans interprétation ni message subliminal, pour se recentrer sur les émotions des personnages. Le style néo-classique de Bintley, qui rappelle celui d’Ashton, est assez fluide, sa dramaturgie efficace, et il réussit à restituer la magie du conte de fées. De quoi émerveiller les petits et les grands avec cette Cendrillon aux faux airs de Casse-Noisette !

Cendrillon

Opéra National de Bordeaux - du 10 au 31 décembre 2022 - 8 à 60€

https://www.opera-bordeaux.com/danse-cendrillon-prokofiev-bintley-25192

 

 

Don Quichotte, un joyeux ballet aux accents espagnols au théâtre du Capitole de Toulouse

Les toulousains ne seront pas en reste cet hiver, avec un autre ballet classique joyeux et entrainant. Place à l’Espagne avec Don Quichotte, un ballet enlevé, mais non moins technique, qui voit triompher les amours de Kitri et de Basilio aux dépens du père de la première. A l’origine, dans ce ballet, le personnage de Don Quichotte, qui lui donne pourtant son titre, fait surtout de la figuration. Dans sa version créée en 2017, Kader Belarbi, chorégraphe et directeur du ballet du Capitole, lui redonne un rôle plus central. Il redonne également une certaine cohérence à l’ensemble en soulignant la psychologie des personnages, et remplace le tableau des dryades par des naïades aquatiques aux longues robes – sans pour autant toucher au pas de deux final, emblématique du ballet.

C’est surtout l’occasion de voir le ballet du Capitole montrer ce dont il est capable dans le registre classique, où il se débrouille très bien. Entre toréadors et robes à volants, une belle espagnolade dont on sort le sourire aux lèvres !

Don Quichotte

Théâtre du Capitole de Toulouse - du 22 au 31 décembre 2022 - 8 à 63€

https://www.theatreducapitole.fr/web/guest/affichage-evenement/-/event/event/6076467

 

Mythologies de Preljocaj à Versailles, quand la danse contemporaine se fait lyrique

Ras le bol des grands tableaux classiques ? Pour un spectacle de Noël plus contemporain mais non moins harmonieux, direction le superbe Opéra Royal de Versailles (qui se trouve dans le château lui-même et dont le style n’a rien à envier au palais Garnier).

Angelin Preljocaj, chorégraphe mondialement reconnu et qui travaille régulièrement avec ce théâtre, y présente Mythologies, une création issue de la collaboration entre sa propre compagnie et le ballet de l’Opéra de Bordeaux. Autour d’une sélection de mythes plus ou moins célèbres, il fait évoluer ses danseurs en une succession de tableaux fluides et envoûtants, sur la très belle musique symphonique composée par Thomas Bangalter, un ancien des Daft Punk. La judicieuse utilisation des lumières rend la scénographie efficace et un rien hypnotique, et la grande maitrise des danseurs, exigée, par la chorégraphie, force l’admiration. A ne pas manquer.

Mythologies

Opéra Royal de Versailles - du 14 au 18 décembre 2022 - 41 à 151€

https://www.chateauversailles-spectacles.fr/programmation/mythologies_e2596

 

A noter pour la plupart des spectacles, la soirée du 31 décembre fait l’objet d’un tarif majoré. Vous pouvez aussi consulter les astuces pour trouver des billets de spectacles moins chers :  ici.

 

Allison Poels Toutpourlesfemmes

 

*Crédit photo : LES NOCES DE FIGARO 2021-2022 ©Vincent Pontet / Opéra national de Paris

A voir aussi

Tags