Foire aux vins: conseils d'une femme vigneron

Les foires aux vins de septembre sont l’occasion de dresser le portrait d’une femme vigneronne, Evelyne de Pontbriand, qui perpétue une lignée de femmes vigneronnes sur l’appellation Savennières, un grand cru du Val de Loire.

Evelyne Pontbriand

Au sud-ouest d’Angers, Savennières est un grand cru du Val de Loire et une appellation de petite surface (130 hectares et 36 vignerons). Autant dire que cette appellation est réputée et recherchée parmi les ‘pros’ qu’ils soient sommeliers, négociants, cavistes. Elle est peu connue du grand public, d’où l’intérêt de vous en parler si vous êtes un peu amateurs ou connaisseurs de vins.

PLUSIEUR GENERATIONS DE FEMMES AU DOMAINE DU CLOSEL

Evelyne Pontbriand dirige la propriété ‘ Domaine du Closel’ et est la 4 ème femme de cette lignée de femmes vigneronnes. Témoignant déjà de la présence d’un vignoble et de la production de vins, les archives de la propriété remontent à la fin du XV ème siècle. Celle-ci a été entre les mains de bourgeois d’Angers, d’armateurs de Nantes avant de revenir au XIX ème au biographe de Napoléon, Emmanuel de Las Cases. Les descendantes féminines de cet écrivain se succèdent et gèrent le domaine depuis plus d’un siècle.

Le cépage principal du Domaine du Closel est le chenin blanc, cépage emblématique de l’Anjou et principal raisin des deux rives de la Loire. La propriété est située sur la rive droite de la Loire, en face des coteaux du Layon qui produisent des liquoreux, sur ce plateau schisteux et ses petites pentes abruptes qui forment  le vignoble de Savennières. De petites vallées fissurent le plateau et ces ‘coulées’ sont des lieux d’exception pour la vigne de par leur grand ensoleillement et la chaleur emmagasinée. 

LES CUVEES

Tout comme coexistent 3 terroirs à Savennières (le coteau de schiste, le plateau plus sableux et les coulées), le Domaine a 15 hectares de parcelles sur les différents terroirs et offre 3 cuvées : ‘la Jalousie’ sur les coteaux, ‘les Caillardières’ sur le plateau et ‘le Clos du papillon’ sur les coulées. 

De l’Anjou rouge et de l’Anjou Villages est aussi produit sur l’exploitation ; ainsi que des crémants de Loire blancs et rosés et un Rosé de Loire sec.

UNE SIGNATURE MAISON : LA BIODYNAMIE ET DES VENDANGES PAR TRI 

Le Domaine d’Evelyne produit des vins biologiquement certifiés et l’approche globale est biodynamique ; ce qui signifie que l’exploitation dans sa globalité tient compte de la Nature, que le raisin est produit en harmonie avec les rythmes de la Nature.

De plus et en liaison avec la longue tradition des moelleux de la région, les vendanges sont sur le Domaine en octobre par tries pour arriver à une belle maturité phénolique ; ce qui donne un style peu habituel dans les blancs secs.

DOMAINE_DU_CLOSEL

Le château de la propriété viticole 

L'INTERVIEW TPLF

Le principal trait de votre caractère : la joie de vivre.

Votre qualité première : la créativité.

Le défaut que vous aimeriez effacer :  l’impatience.

Comment êtes vous devenue vigneronne ?  Par simple hasard… Le domaine familial devait revenir à mon frère qui s’est désisté ; j’ai donc repris l’affaire.

Comment se déroule une de vos journées ?

5 h - 5h 30 : petit déj’ au lit en regardant C dans l’air

6 h 30 : réponses aux mails, organisation du planning de la journée pour le personnel et moi-même

8 h 30 : tour dans les vignes et le parc

9 h 30 : point avec les salariés sur l’accueil, les groupes, les animations…

10 h 30 : mails aux clients, journalistes, téléphones…

12 h : déjeuner et sieste

14 h : travail au bureau, réunion dans divers organismes, dégustations, lectures professionnelles, rendez-vous

18 h 30 : promenade de réflexion

19 h : travail au bureau, puis dîner

20 h 30 : lecture et / ou travail

22 h : parfois un film

Est-ce difficile d’être une femme dans ce milieu masculin ?

Oui, cela est difficile dans cette profession là, dans le sens où dans ce métier particulier l’opinion d’une femme n’est au premier abord pas très crédible ; en tous cas bien moins que celle d’un homme. Il faut faire ses preuves pour être respectée et cela m’a pris environ 8 à 10 ans ! Maintenant je me sens plus écoutée. En revanche dans notre maison, cela n’a jamais été un problème puisque cela fait 4 générations que le Domaine est mené par des femmes.

Quels conseils donneriez-vous à une femme qui souhaite s’engager dans cet univers là ?

C’est un très beau métier et faites-le avec passion et professionnalisme. Mais ne vous attendez pas à une quelconque reconnaissance pour le travail fourni. Seuls les résultats sont la récompense escomptée !

Quel est votre vin préféré sur votre Domaine ?

Le Savennières Clos du Papillon. C’est un très grand blanc ainsi décrit par un journaliste renommé : « Tout en pureté aromatique et finesse, c’est un vin ciselé, d’une grande délicatesse de texture, admirablement équilibré. Il possède l’étoffe et la race des très grands blancs. » Pour ma part, j’aime le boire sur des coquilles St Jacques flambées au cognac ou un St Pierre cuit au four avec juste un filet d’huile d’olive.

Une des bouteilles conseillées par Evelyne Pontbriand Une des bouteilles conseillées par Evelyne Pontbriand, le Beaune Bastion 2011

Les foires aux vins ont commencé ; quels sont vos coups de cœur ?

Je ne vais pas dans les foires aux vins .... mais je regarde les catalogues. Chez Monoprix, je pourrais acheter le Beaune 1 er Cru Bastion 2011 (19, 95 €) : élégant, racé, il a une trame tannique soyeuse et je le garderais en cave 10 ans. Autre achat potentiel dans les enseignes E . Leclerc : leur St Emilion Grand Cru Château d’Arcole 2011 rouge (15, 95 €) : à garder en cave, car il a du potentiel et aussi leur Montagny, 1 er Cru Domaine de La Madone, Les Bouchots, 2012 (11, 95 €) : ce blanc du Sud de la Bourgogne est tonique et puissant, un peu boisé pour l’instant mais cela va s’atténuer l’âge venant.

INFOS PRATIQUES
Domaine du Closel
1 Place du Mail - 49170 Savennières
Tél : 02 41 72 81 00
www.savennieres-closel.com

 

Par Marie Laure de Vienne

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire