Food & Drink : quoi de neuf ?

Partager cet article 09 mai 2017

Souvent influencée par les Etats-Unis ou le Japon, Paris est à la pointe des tendances et surfe sur deux concepts qui devraient bientôt se répandre dans tout l’hexagone.

Les tendances gastronomiques du printemps 2017

Arsène ou l’omelette reine

En hommage à Arsène Gallinace, un briard qui ouvrit au début du siècle dernier une quinzaine d’adresses autour d’omelettes aux œufs avant de mourir écrasé, comme un vulgaire poulet, par un chauffard alcoolisé ; voilà 3 copains qui ouvrent Arsène un ‘poulailler de dégustation’.

Restaurants - les tendances du printemps 2017 - Toutpourlesfemmes

Avec béret basque enfoncé sur le crâne et nœud pap’ jaune poussin, ces « charmeurs de poulettes » roulent des omelettes dans une tuile de pain en revisitant et enrichissant les recettes. Veau + Bleu d’Auvergne pour la Crécy, poulet + reblochon pour la Véziers, tomates séchées et poivrons pour la Maincy....

Le moins : la variante sucrée plus proche d’un flan que d’une omelette.

142 rue Saint Denis 75002 Paris - Tél : 01 40 26 10 22

L’Atelier du Tartare ou la raw cuisine

 En une charmante placette proche des Halles, retour aux goûts bruts pour une cuisine du cru. Carnassiers en tous genres, sortez vos crocs.

 Aux côtés des classiques tartares et carpaccios de bœuf ; le poisson s’en tire bien entre le thon et le bar agrémentés d’espumas et d’aromates croquants.

 Pour un repas light avant l’épreuve du maillot de bain et afin de surfer sur le tendance healthy.

Le point négatif : le bruit lié au cadre japonisant et épuré, exempt donc de tout accessoire qui atténuerait la sonorité des conversations.

 1 place des Deux Ecus  75001 Paris -  Tél : 09 73 63 34 67

Motto ou l’hamburger revisité

On connaît l’engouement des Français pour les fast-food américains et certaines enseignes telles que Big Fernand ont revisité de manière plus ‘frenchie’ les hamburgers et se démarquer ainsi des Mac Do’ et Burger King.

 Mais les burgers addicts cherchent des goûts autres et toujours plus d’originalité ; d’où l’idée d’un chef japonais de coincer entre le pain brioché et la viande force produits nippons. Place donc à des hamburgers où chioggia, miso, yuzu, daikon, shiitake, algues s’associent au porc, au bœuf ou à la volaille.

En bas à gauche Big Fernand, en haut à doite hamburger de Motto - Restaurants - les tendances du printemps 2017 - Toutpourlesfemmes

Le moins : l’étroitesse des lieux et le goût iodé de certains hamburgers à la viande.

44 rue de Ponthieu 75008 Paris

La vodka Zubrowka Biala

Une vodka blanche inspirée de la pureté des flocons de neige qui recouvrent l’ancestrale forêt de Biatowieza, l’un des endroits les plus froids et préservés de Pologne, l’ultime forêt vierge d’Europe inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco où paissent des troupeaux de bisons.

Des grains de belle qualité, 7 distillations et le Zu rosé, un cocktail facile à réaliser avec 4 cl de Zubrowka Biala, 10 cl de cidre rosé et des glaçons.

Le plus : la douceur extrême liée aux nombreuses distillations.

La tequila Casa Dragones blanco chez Faussat

Jacques Faussat est un chef audacieux qui ose une cuisine originale en rendant ivre de tequila une caille et en dominant la fin de repas par un soufflé à la figue de Barbarie et tequila. De même il conseille de boire cette tequila blanche sur un tartare de daurade marinée au citron vert & vanille.

 

Tequila Casa Dragones et soufflé à la figue de Jacques Faussat - Restaurants - les tendances du printemps 2017 - Toutpourlesfemmes

Pour palais aguerris : cette tequila élaborée à partir d’agave bleue du Mexique est herbacée autour de notes peu sucrées, poivrées puis amandées en finale. A boire glacée si consommée pure.

Le gin Ki No Bi

C’est le Japon à lui seul à boire ! Voilà un gin produit dans une micro-distillerie et de manière artisanale à Kyoto. Titrant plus de 45°, cet alcool a été agrémenté de botaniques locales : yuzu jaune, poivre de Sansho, thé gyokuro de Uji et la célèbre eau de Fushimi.

Restaurants - les tendances du printemps 2017 - Toutpourlesfemmes

Pour se plonger au cœur de l’empire du soleil Levant, allez au Golden Promise rue Tiquetonne et optez pour le cocktail ‘mémoires d’une geisha’. A défaut et si vous avez les ingrédients, vous pouvez le préparer chez vous avec du gin Ki No Bi, du vinaigre d’omija, du sirop de thé au jasmin, du saké pétillant et du blanc d’œuf.

Maison La Mauny Ananas

Evasion tropicale assurée avec ce rhum là qui nous vient tout droit de la Martinique.

Blanc ce rhum est avant tout agricole et parfumé par des arômes naturels de fruits : la douceur de l’ananas, l’épicé du gingembre, la fraicheur du citron vert.

A associer en cocktail pour un daïquiri ananas avec 5 cl de La Mauny Ananas, 2 cl de jus de citron vert, 1/ 2 cl de sirop de canne à shaker, puis servir sur de la glace pillée.

Si vous préférez boire un rhum pur sans ajout de saveurs sucrées, optez alors en apéritif ou digestif et servi à température ambiante pour l’Appleton Estate signature blend, rhum premium de la Jamaïque.

Restaurants - les tendances du printemps 2017 - Toutpourlesfemmes

Ce beau rhum à la robe ambrée est un assemblage d’une quinzaine de vieux rhums âgés d’au moins 4 ans et révèle des touches d’orange, de pêche et d’abricot et une finale sur les bois.

Avec ces deux rhums là, on sirote l’atmosphère langoureuse des îles !

Tags: gastronomiegintequilavodkaRestaurantstartarehamburgerMarie Laure de Vienne

0 Commentaires

Laisser un commentaire