La lipocryolyse pour lutter contre la cellulite

Il existe aujourd'hui un moyen de gommer votre cellulite et vos bourrelets sans passer par la case liposuccion. C'est au début des années 70 que le phénomène de réduction des graisses par le froid a été observé : lorsque des enfants suçaient de la glace afin de calmer leurs douleurs dentaires, il était courant de voir leurs fossettes devenir de plus en plus apparentes. Plus tard, d'autres corrélations entre le froid et la diminution de tissus adipeux ont été remarquées. C'est ainsi que la lipocryolyse est née.

La lipocryolyse, une alternative à la liposuccion 

La lipocryolyse est une technique d'amincissement non-invasive et indolore, contrairement à la liposuccion, qui est une opération chirurgicale nécessitant une anesthésie locale ou générale. C'est donc une bonne alternative à la lipoaspiration, mais sachez qu'elle n'est pas adaptée aux personnes souffrant d'obésité.

Si vous souhaitez vérifier si cette technique d'amincissement vous concerne, il est bon de rappeler qu'il est indispensable de faire appel à un spécialiste en lipocryolyse.

Cette méthode, plus douce et moins coûteuse que la liposuccion, permet de détruire les cellules graisseuses par le froid. Cette technique traite des zones dont les tissus adipeux sont localisés et tenace aux régimes tels que :

  • Les bras
  • Le dos
  • Le ventre
  • Les hanches
  • La face externe ou interne des cuisses
  • Les genoux

Le principe de la lipocryolyse

La lipocryolyse ou cryolipolyse provoque une mort programmée (apoptose) des cellules adipeuses, qui se dégradent à une température proche des 7 °C et s'élimineront naturellement dans les semaines suivant la séance. Ainsi, 20 % à 40 % des cellules graisseuses sont autodétruites puis drainées par le système lymphatique (globules blancs).

Rapidement après la séance, il apparaît un processus d’inflammation, plus ou moins marqué selon les patients, qui atteint son niveau maximum environ 15 jours après la séance. Cette inflammation est le signe que les cellules adipeuses commencent à disparaître.

Le résultat définitif de la séance est généralement visible au bout de 45 jours et s'améliore progressivement jusqu'à 3 mois;  les séances sont réalisées au maximum toutes les 3 semaines.

Le déroulement d'une séance 

Avant la séance, le médecin esthétique réalisera un examen visuel des zones à traiter et vous fera signer un formulaire de consentement comme toute autre opération esthétique.

Bien qu'elle ne soit pas douloureuse, la lipocryolyse peut être inconfortable pendant les 3 premières minutes ainsi que dans les semaines suivant la séance où l'on peut observer des inflammations cutanées. Une séance dure de 1 à 3 h selon le nombre de zones à traiter et le protocole comporte entre 1 et 3 séances en fonction de l'épaisseur du tissu adipeux et du résultat attendu.

Si vous souhaitez davantage de renseignements sur cette technique et ses contre-indications, consultez le site de l'Association Française des Médecins Esthétique.

La rédaction

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire