Pourquoi offrir une médaille de baptême à son enfant ?

Le baptême est un moment important dans la vie de tout chrétien. Il signifie l’entrée dans l’Église et la sauvegarde de son âme. La célébration qui entoure cet événement démontre bien que c’est un geste conséquent. Il apporte de la joie aux membres de la famille qui se réunissent pour célébrer cet heureux événement. La médaille remise à l’enfant restera à jamais un souvenir de ce moment à ses yeux, mais aussi à ceux de ses parents et de son parrain et marraine.

 

Un cadeau partagé

Bien que dans la majorité des cas, ce sont le parrain et la marraine qui offre la médaille de baptême à l’enfant, il est possible que d’autres membres de la famille décident eux aussi d’en présenter une à celui-ci, afin de la protéger tout au long de sa vie. Dans le cas classique, les parents de l’enfant sont souvent invités à participer au choix de la médaille, ou ils pourront offrir à l’enfant la chaîne ou la gourmette sur laquelle reposera celle-ci.

Certains joailliers sont spécialisés, entre autres, dans les médailles de baptême. Cela permet à la famille de partager les différentes options disponibles en se rendant à la boutique en ligne pour les découvrir. Un site tel que www.laudate.fr , par exemple, présente différents modèles de grande qualité.

 

L’historique du cadeau de baptême

La médaille de baptême n’a pas toujours été le cadeau suggéré lors de cet événement. Il y a plusieurs siècles, la coutume voulait que le parrain et la marraine offre à l’enfant une timbale, des couverts ou un rond de serviette, qui se devait d’être en argent. C’est d’ailleurs de là dont vient l’expression « naître avec une cuillère d’argent dans la bouche ».

Aujourd’hui, la médaille de baptême est devenue le premier bijou à offrir à un enfant. Un présent qu’il conservera toute sa vie. Il est donc important de bien choisir des matériaux résistants et durables. Un mélange d’or et d’autres métaux est un choix très populaire en ce moment, mais rien ne saurait remplacer la médaille en or jaune ou blanc. Il n’est pas conseillé d’utiliser un plaqué or, car il peut s’altérer avec le temps. Dans le cas de l’argent non rhodié, il pourra noircir et s’oxyder s’il est exposé à la lumière.

Évidemment, il est suggéré de faire graver le nom de l’enfant à l’envers de la médaille. Certains en profitent aussi pour ajouter celui du parrain et de la marraine. Mais dans tous les cas, cela demeurera à jamais un cadeau précieux pour l’enfant baptisé.

 

La rédaction

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire