Leçon de politesse 13: le téléphone portable!

Si vous parcourez des ouvrages traitant des « bonnes manières », vous trouverez difficilement le chapitre « téléphone portable ». En effet, comme je l'ai déjà écrit précédemment, ces différents « traités » datent pour la plupart de la fin du XIXème siècle et de la première moitié du XXème siècle.

Les règles de savoir-vivre à connaître pour utiliser son téléphone portable

VIVRE AVEC SON TEMPS

Ce qui est écrit par la suite ressemble fréquemment à un plagiat plutôt malheureux, comme si notre société était restée statique, figée et représentée encore essentiellement par des milieux pourtant en voie de disparition. Je peux comprendre, d'une certaine manière, cette nostalgie chez certain(e)s, mais je les mets en garde ; si on refuse d'ouvrir les yeux sur les nombreuses nouvelles réalités qui nous entourent, on s'emprisonne dans différentes formes d'anachronisme, où les fantasmes règnent en maîtres...

Leçon de Politesse : Téléphone portable - Toutpourlesfemmes

Être de notre temps n'implique pas non plus de tout accepter sans règles, mais de trouver la meilleure manière de vivre harmonieusement ensemble et en accord avec l'évolution. Il faut notamment user des nouvelles technologies, surtout lorsque celles-ci sont des avancées positives, mais tout en se gardant de tomber dans le piège de l'addiction.

Venons-en à notre téléphone portable, qui finalement ne porte plus si bien son nom, puisqu'il devient presqu'un ami indispensable aujourd'hui, sans énumérer toutes ses fonctions, de plus en plus variées et étonnantes, en passant de la lampe de poche à l'ordinateur très complexe...

S'il est omniprésent dans nos vies, ce n'est pas une raison pour lui donner la préséance sur tout.

LE TELEPHONE, UN OUTIL QU'IL FAUT SAVOIR GERER

Dès lors, quelques règles, basées sur le bon sens et la communication naturelle, me paraissent nécessaires.

La première, me semble-t-il, est de ne pas oublier qu'il n'est pas un être humain, mais un outil... Vous devez le régler de manière à ne gêner personne tant au niveau sonore que visuel. Je ne parlerai pas du choix de la sonnerie, mais n'oubliez pas que celui-ci donne une indication sur votre personnalité. Il en va de même pour son habillage éventuel... Si vous êtes en pleine conversation, celle-ci prime sur un appel, sauf si celui-ci devait être très important, dans lequel cas vous devez avoir la politesse de demander à votre interlocuteur si cela ne le dérange pas que vous décrochiez, ce qui est rarement refusé.

Dans un lieu public et dans les transports en commun, converser au téléphone devant tout le monde ne se fait pas. C'est un acte égoïste qui souvent dérange votre entourage, voire suscite la moquerie envers les moins discrets. Le téléphone portable réclame des notions de respect ; celle de vous avant tout, car vous n'êtes pas l'objet du téléphone, mais son maître, ce qui implique que vous ne devez pas répondre à toutes ses sollicitations à tous les moments.

Leçon de Politesse : Téléphone portable - Toutpourlesfemmes

La notion du respect des autres est également essentielle, car vous n'avez pas à imposer à autrui un dérangement causé par cet appareil ou votre utilisation de celui-ci.

A table, aucune place n'est réservée au téléphone. Beaucoup de personnes l'oublient... Un téléphone se garde dans un sac ou en poche. Il doit être réglé sur « silence ». Si vous attendez un appel important, alors demandez à pouvoir le disposer à proximité afin de voir l'appel en question, en n'oubliant pas de couper le son contrairement à ce que font quelques « distraits » sans aucune gêne dans les restaurants. Si vous devez décrocher, dans ce cas, dites au moins « vous permettez ? » et ayez l'amabilité de vous éloigner le temps de la conversation, afin de ne pas obliger les personnes attablées à partager vos informations privées ou professionnelles.

LES EXCEPTIONS

Il reste cependant des situations où le téléphone ne peut, pour quelque raison que ce soit, se retrouver sur la table. Je cible les repas officiels et formels. Il existe des lieux de bonne tenue, de plus en plus rares, je le concède, dans lesquels on peut le confier et donner l'instruction d'être informé en cas d'urgence. Vous pouvez aussi le consulter de temps en temps, mais alors discrètement et vous retirer pour faire écho à un appel très important. Le tout est de la faire avec tact... En réalité, si vous êtes dans le respect de vous-même, des autres et exercez votre bon sens, les choses devraient se dérouler naturellement...

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire