Jardins au Grand Palais : Allez flâner

Laurent Le Bon, Commissaire de l’exposition Jardins, feuillette le thème de la nature au Grand Palais. Il mène une exploration fascinante de ses aspects les plus variés. Jusqu'au 24 juillet.

Jardins au Grand Palais: les 5 oeuvres incontournables

Que faut-il retenir ?

Il nous démontre que le jardin est la nature mise en scène et dans ce cadre peut s’apparenter à une pratique artistique. A travers une approche kaléidoscopique votre sens de la nature est réanimé, il vous happe de vitrines en cimaises.

 « Il faut cultiver son jardin » Chapitre XXX , Voltaire Candide

Gustave Klimt Le Parc 1910 ou avant huile sur toile 110,4 x 110,4 cm Etats-Unis, New York The Museum of Modern Art, Gertrud A. Mellon Fund, 1957 © 2017. Digital image, The Museum of Modern Art, New York / Scala, Florence - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

La mise en scène de la nature

Accueillir votre visite avec le panneau décoratif reconstitué lors de fouilles effectuées en 1979 à Pompéi qui dessine une trouée sur le jardin antique est un must. 

Peinture de jardin Pompéi, maison du Bracelet d’Or 30-­35 après J.-­C. fresque ; 200 x 275 cm Pompéi, Ministero dei beni e delle attività culturale e del turismo Soprintendenza Speciale © 2017. Photo Scala, Florence -­ courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

Cette vision est un simulacre de la nature où ondoient la poésie et l’esprit. Le commissaire conjuguera sans relâche cette image de la nature et de la culture en dialogue durant tout le parcours à travers tous ses choix. Par-delà la botanique et l’agriculture, vous découvrirez qu’à chaque élément végétal s’attache souvent une signification symbolique. Ici, à Pompéi, si au centre de la verdure, le grand vase (Labra) est utilisé comme une fontaine, en revanche, les deux masques et les hermès qui soutiennent des tablettes en marbre (pinakes) et qui représentent des ménades allongées en référence aux cultes dionysiaques, nous incitent aux jeux de l’amour si souvent associés au mot jardin.

 

 « Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut. » Cicéron

5 oeuvres à ne pas manquer dans l’exposition

ANNA ATKINS

Anna Atkins Photographs of British Algae, cyanotype impressions: Polysiphonia fastigata vers 1845 cyanotype sur papier ; 35,5 x 28 cm France, Paris Muséum national d’histoire naturelle, Bibliothèque centrale du MNHN © Muséum national d’histoire naturelle (Paris) -­ Direction des Bibliothèques et de la documentation - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

Botaniste et illustratrice scientifique britannique, Ana Atkins (1799-1871) est une pionnière de la photographique Britannique. Elle publia hors commerce entre 1843 et 1853, le premier ouvrage de botanique illustré avec des photographies. Il s’agit d’une rareté. Les motifs d’algues que vous observez sont présentés comme dans un herbier, un rappel à leur mise en page, tout au moins. Les images sont obtenues en posant l’algue sur une feuille enduite d’une solution photosensible, exposée au soleil, l’image est ensuite fixée par lavage à l’eau pour laisser le motif se détacher en blanc sur un fond bleu de Prusse : ce procédé technique s’appelle, le cyanotype, un procédé photographique qui appartient à la période primitive de la technique.

LES « FLEURS EN VERRE» de Leopold et Rudolf Blascka

Leopold et Rudolf Blascka Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult. 1923 Verre 8,2 x 49 x 34 cm Cambridge (Massachusetts), États-­Unis Harvard Museum of Natural History, Harvard University, The Ware Collection of Blaschka Glass Models of Plants Photo Natalja Kent © President and Fellows of Harvard College - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

Le père, Leopold (1822- 1895) et le fils Rudolf Blaschka (1857-1939) deux artistes verriers, qui ont vécu et travaillé à Dresde en Allemagne ont été commissionné par George Lincoln Goodale, premier directeur du Musée botanique d’Harvard, en 1886. Le projet a duré jusqu’en 1936, soit un demi siècle. Ces objets sont des outils pédagogiques à l’origine mais deviennent par leur extraordinaire « spectacle » des objets hors normes, le double de la réalité, c’est bluffant ! Ils possèdent une précision scientifique à couper le souffle. La collection Ware de modèles de plantes en verre est unique au monde et l’un des plus grands trésors de l’université de Harvard.

 

Leopold et Rudolf Blascka Rudbeckia hirta Linn. 1900 Verre 8 x 50 x 25 cm Cambridge (Massachusetts), États-­Unis Harvard Museum of Natural History, Harvard University, The Ware Collection of Blaschka Glass Models of Plants Photo Natalja Kent © President and Fellows of Harvard College - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

 « Les Blaschka ont ainsi créé quatre mille trois cents modèles botaniques différents, représentant sept cent quatre-vingts espèces de plantes, de champignons et d’algues. Les espèces de référence utilisées par les Blaschka ont été observées dans la nature et dans des jardins, y compris dans leur propre jardin. … Le nom vulgaire de Rudbeckia hirta est « Rudbeckie hérissée » en français et « Black-eyed Susan » en anglais (« Suzanne aux yeux noirs »), nom assez impropre en l’occurrence, car les fleurs du disque – habituellement sombres – sont développées ici sous forme de rayons, qui donnent à cette tête composite une double apparence. »

On pourrait passer devant sans y prêter attention ! Ce serait trop dommage.

GIUSEPPE PENONE

Giuseppe Penone est un artiste contemporain italien. G. Penone petit fils et fils d’agriculteur, il appartient au mouvement de l’Art Povera. Il vit aujourd’hui entre Turin et Paris et interroge le rapport de l’homme avec la nature.

Arte Povera (Art pauvre): Mouvement artistique né à Gênes en 1967 en réaction à la société de consommation. Les artistes produisent des installations avec des matériaux organiques et simples ( terre, feuille, herbe, pierre, tissus, pollen…). La démarche est tant politique, que conceptuelle et parfois spirituelle, citons : Fontana, Pistoletto, Kounellis, Boetti, Merz, parmi ses représentants plus connus.

Penone frotte directement sur la toile feuilles et couleurs végétales. La toile, comme le tissus de la chemise est issu de la fibre naturelle provenant directement d’éléments naturels tel la soie, la laine, le lin, le coton…. 

Giuseppe Penone Verde del bosco con camicia (vert du bois avec chemise) 1984 frottage de feuilles et couleur végétale sur toile, chemise ; 264,5 x 470 cm collection particulière © Adagp, Paris 2017 / Archive Penone Giuseppe - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

Une oeuvre BIO ? Et, puisque nous en sommes là, sachez que la nature à protéger inspire aujourd’hui de nouveaux courants d’art comme le Bio Art qui devra obéir sans nul doute, comme toute science à un code déontologique. Des artistes questionnent le vivant en exploitant le potentiel des biotechnologies.

PATRICK NEU

Patrick Neu est un artisan-artiste contemporain français, il a du mal à se considérer comme un artiste, il est à suivre. Il utilise des matières naturelles, les pigments, la cire comme le cristal.

Patrick Neu Iris 2002 aquarelle sur papier 38 x 29 cm France, Paris Courtesy Galerie Thaddaeus Ropac Paris/Salzbourg © Patrick Neu, Adagp, Paris 2017 / Photo Charles Duprat - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

À la fin des années 1990, Patrick Neu, chaque année, peint des iris à l’aquarelle : « la fleur naît, s’épanouit et meurt ». La concentration de pigments est de nuances violacées. La fleur apparaît sur une feuille de papier blanc volante, comme les pétales de l’iris.

GERHARD RICHTER

Gerhard Richter est une star de l’art contemporain allemand.

Gerhard Richter Summer Day (Jour d’été) 1999 huile sur toile ; 117 x 82 cm Autriche, Vienne Albertina, prêt permanent d’un prêteur privé, Autriche © Gerhard Richter 2017 (21122016) - Flâner à l'expo Jardins - Grand Palais - Toutpourlesfemmes

Depuis 1989, le peintre allemand Gerhard Richter dans ses toiles emprunte ses images à des clichés amateurs ou à des photographies prises lui-même, sans but artistique. Dans Summer Day, l’effet de flou situe stylistiquement l’image entre peinture et photographie et en approfondissant la sphère de l’impressionnisme.

La nature comme pourvoyeuse et comme modèle d’activité créatrice nous offre un rassemblement pluridisciplinaire de peintures sculptures, photographies, dessins, films ( Meurtre dans un Jardin anglais de Peter Greenaway), etc., témoignant des expérimentations scientifiques et artistiques menées en occident jusqu’à aujourd’hui. Elle évoque la transformation du jardinier en paysagiste-artiste avec Patrick Blanc créateur de murs végétaux et du jardin planétaire de Gilles Clément soucieux de l’usage écologique et social du Jardin.

Enjoy your visit !

Photo CB. Limon imperialis entre 1775 et 1793 cire et céramique ; 12 x 19 cm Italie, Florence Museo di Storia Naturale, sezione di Botanica, Università degli Studi di Firenze 

A savoir : Ce printemps une série de manifestations viennent célébrer le thème de la nature.

Je recommande :

- Le 7ième Festival d’histoire de l’art au Château de Fontainebleau. Il s’adresse aux spécialistes aux amateurs et aux enfants(exposition d’art des enfants). Sur le Thème de la Nature, le pays invité est l’Amérique avec comme invité d’honneur Jeff Koons. Le festival se tiendra du 2-3-4 juin 2017. festivaldel’histoiredelart.com #FHA17

- Au Musée de la Vie Romantique « le pouvoir des fleurs de Pierre-Joseph Redouté » surnommé « Le Raphaël des fleurs » : Hotel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal
75009 Paris. Téléphone :
+33 (0)1 55 31 95 67.

- Du 26 avril au 1r Octobre 2017 - Du 18 mars au 23 juillet, sur les grilles du jardin du Luxembourg : 80 photographies de Jean-Baptiste Leroux : « Jardin Remarquable »

INFOS PRATIQUES
Jardins 15 mars - 24 juillet 2017 Grand Palais accès square Jean Perrin ouverture : dimanche, lundi et jeudi de 10h à 20h ; mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h ; fermeture hebdomadaire le mardi tarifs: 13 €, TR 9 € (16-25 ans, demandeurs d’emploi et famille nombreuse), gratuit pour les moins de 16 ans, bénéficiaires des minima sociaux informations et réservations : grandpalais.fr #ExpoJardins

 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire