Ces bijoux qui ont une histoire

Lorsque nous achetons un bijou, nous entrons dans un autre monde, dans l’univers des grandes Maisons. Nous ne devenons pas seulement propriétaire d’un objet, mais d’un petit morceau de leur patrimoine spirituel.

Histoires de bijoux

La Maison Cartier

Chez Cartier, à côté de la bague Trinity aux 3 anneaux d’or, il y a une autre icône, un jonc ovale et plat devenu un indémodable : le bracelet Love. D’après Cartier, Love est « le bracelet d’une génération qui chante « faites l’amour, pas la guerre ». Un bijou manifeste pour tous, homme, femme, couples légitimes ou illégitimes ». D’une grande modernité à l’époque, le bracelet s’ouvre et se ferme exclusivement avec un mini-tournevis d’or. Une belle idée pour une génération qui rêvait de liberté et refusait l’engagement ! Et pourtant il a si bien marqué son époque que des célébrités l’ont adopté pour sceller leur union.

cartier_love

La Maison Chanel

La comète de Chanel est sans doute l’emblème le plus fort et le plus présent dans les collections de Joaillerie de la Maison de Couture. En 1932, lorsque Coco Chanel lance sa première collection de bijoux en diamants, elle dessine une étoile filante ruisselante de diamants. Du jamais vu en Joaillerie ! Ancrée dans les années joaillières de Chanel, la comète devient un symbole qui se décline à l’infini. Et voici que de nouveaux petits astres viennent se poser dans la boutique Saint-Honoré, à découvrir mi-janvier.

Dior

La rose des vents a enchanté Christian Dior, qui était superstitieux. Tout commença par un bout de métal en forme de rose des vents trouvé dans la rue le jour où, encore inconnu, Christian Dior rencontra M. Boussac pour créer une maison de Couture. Dès lors, ce porte-bonheur ne le quittera plus. Il y avait aussi une rose des vents dans sa maison d’enfance à Granville en Normandie, là où il veillait attentivement à la roseraie du jardin. La rose des vents est le symbole de cette époque heureuse de sa vie, près de ses roses qu’il adorait et qui l’inspireront toute sa vie.

Chaumet

Les Liens de la Maison Chaumet sont devenus si célèbres dès leur lancement en 1977 qu’on en oublierait presque qu’ils ont une histoire ancienne. Les motifs en forme de liens figurent parmi les archives de Chaumet datant de la Belle Époque. Les premiers apparaissent sur des dessins de 1907, dans la tradition des bijoux de sentiments, des lacs d’amour et des nœuds du XVIIème siècle. Les Liens, plus modernes, plus géométriques aujourd’hui, simple barrette oblique de diamants sur céramique dans leur version la plus épurée, sont restés un symbole d’attachement.

chaumet_liens

 

Piaget

Pour la Maison Piaget, la rose est une histoire de famille et de tradition. « La rose évoque pour moi l’enfance », aimait dire Yves Piaget, passionné au point de créer le Concours International de Roses Nouvelles de Genève, dont le gagnant reçoit traditionnellement une rose en or. En 1982, la maison d’horticulture Meilland dédie à Monsieur Piaget la plus belle de ses roses. La rose Yves Piaget était née, somptueux calice de 80 pétales dentelés « rose-pink ». Elle deviendra la muse et la signature du joaillier.

piaget_rose

Isabelle HOSSENLOPP

Infos pratiques

Photo de première page : Chanel Joaillerie bague Entrelacs d’Etoiles or jaune, or blanc et diamants - Photo Dominique Issermann
Portrait de Isabelle Hossenlopp

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire