Les chapeaux sont de sortie !

Il est partout cette saison,  dans les défilés comme dans le métro. Le chapeau n’en finit pas d’être à la mode. Mesdames, vous avez le choix : pour tous les jours, un couvre-chef emprunté à ces messieurs comme un feutre ou une casquette, ou pour une occasion, une coiffe olé-olé pour vous faire remarquer.

Interview de Marie Mercié, la reine du chapeau

Nous avons interviewé  Marie Mercié, la grande prêtresse de l’accessoire de tête des années 90 et nous vous donnons quelques adresses. Petits conseils avant de choisir un chapeau : qu’il soit adapté à la forme de votre visage et qu’il vous convienne naturellement. Bref ne craquez pas sur n’importe quoi !

marie_mercie
Celle qui préfère le nom de Hat designer
, éclate de rire quand on prononce les mots de grande prêtresse du chapeau. Elle suit ses envies et si elle dessine toujours des modèles, elle aime aussi créer des poupées, des sortes de personnages inspirés de contes de fée à rebours…, des petites sculptures. La reine du chapeau est devenue comme elle le dit elle-même « la reine de la super glue ». Interview.

marie_mercie

TPLF - A quoi sert un chapeau ?

Marie Mercié : C’est d’abord très protecteur contre les intempéries, le froid, la pluie, le soleil… et c’est aussi une manière de positionner sa personnalité. C’est une mode qui est remontée par la rue. Les filles se mettent à porter des chapeaux d’hommes. Sinon on porte des bibis en soirée, à des fêtes, des enterrements de vie de jeune fille… ce n’est pas ma tasse de thé.

C’est une façon de montrer ce qu’on est, une action bien nette de se personnaliser. Les jeunes mettent des casquettes et les rappeurs ont fait beaucoup de bien pour le retour du chapeau. Lady Gaga ose tout comme souvent les anglais en matière de mode.

TPLF - Historienne d’art, vous avez commencé en Angleterre à vendre des chapeaux ?

Avec mon petit ami qui est devenu mon mari, puis mon ex-mari et maintenant mon patron, nous organisions un genre de réunion tupperware dans le jardin  de sa grand-mère.  Puis nous allions avec mon fils de 5/ 6 ans, dans des boutiques à Londres proposer mes créations fourrées dans des sacs. Je dis souvent que commencer à vendre des chapeaux à Londres c’est comme aller vendre des gâteaux dans une pâtisserie ! En France on ne nous aurait pas reçus.

marie_mercie

TPLF -  Pourquoi créer des chapeaux ?

J’en portais beaucoup mais je n’en trouvais pas d’un peu drôle pour le quotidien alors je me suis lancée dans le Do It Yourself. J’aimais bien ce que faisait Philippe Model, bien trop cher pour moi, alors j’allais baver devant ses vitrines…Je ne suis ni modiste ni mécanicienne, je préfère la qualité de Hat Designer. Je mets au point les modèles avec les personnes de mon atelier. Je ne suis pas du milieu.  Je me suis formée en procédant à une enquête de journaliste, en posant plein de questions sur ce qui se faisait exactement et comment. Et puis j’ai exposé chez une amie et comme j’étais inconsciente, j’ai invité toutes les rédactrices de mode. Et par un fait extraordinaire, elles sont venues ! J’ai eu toutes les couvertures et ça ne m’a même pas étonnée.

TPLF - Vous continuez à dessiner des modèles ?

J’élabore deux collections par an. Nous vendons à l’étranger et dans le magasin de la rue Saint Sulpice, des collections, des séries limitées et des pièces uniques. Cette saison il y aura de la fausse fourrure, des petits lapins, du cygne, des bérets…que du taupé de première qualité.
 


Dans la boutique de Marie Mercié, Sandra vous accueillera et vous conseillera judicieusement selon la forme de votre visage, la couleur de vos cheveux, votre coupe, votre style de vêtements et le ton de votre teint. Il y a des chapeaux pour tous les goûts et toutes les têtes, du plus portable au plus excentrique.  Chaque commande est de la semi-mesure : le couvre-chef sera fabriqué à votre taille et vous pourrez aussi choisir parmi un grand nombre de couleurs pour l’adapter à vos tenues. 23 rue Saint Sulpice Paris 6e 01 43 26 45 83 - mariemercie.com - à partir de 200€.

Notre sélection de boutiques

LA CERISE SUR LE CHAPEAU

Vous trouverez des feutres nommés « trendy » de toutes les couleurs à l’atelier-boutique de La Cerise sur le Chapeau, que vous soyez damoiseau ou demoiselle. Vous choisissez la matière, taupé, taupé imperméable (moins de choix de couleurs) et la taille. Pour les coloris vous finalisez aussi celui du gros grain, du passant, … les tailles vont du 54 au 63. Et si vous venez en semaine, vous pouvez choisir le modèle, le coloris… attendre une heure et repartir avec. Bonne nouvelle il y a aussi des gants assortis.

Environ 170€, le chapeau sur mesure. Sur la e-boutique vous pouvez tout choisir aussi. Il y a même un bon cadeau possible à offrir.
11 rue Cassette, Paris 6e -  lacerisesurlechapeau.com - Tél: 01 45 49 90 53.

LAURENCE BOSSION

Laurence Bossion, aime à travailler le sur-mesure.


La modiste s’empare de cravates, poches…de détails de l’univers masculin pour les assembler aux chapeaux. Elle crée aussi bien des chapeaux de tous les jours que des bibis de cérémonie, des coiffes extravagantes pour le prix de Diane ou des accessoires de tête pour la mariée.
laurencebossion.com - 10 rue Saint Roch Paris 2e 01 42 96 80 50

GUILSON

GUILSON_chapeaux
Chez ce maitre-tailleur vous dénicherez les chapeaux et casquettes masculins que les femmes viennent chiper aux hommes. A partir de 195€ pour une casquette, 240€ pour un feutre, suivant matière et forme. Maison  inscrite depuis 2009 sur la liste des métiers d’art rares, inscrite à l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO.
3 rue St-Philippe du Roule, Paris 8e - Tél: 01 45 62 33 16.

FLORENCE CHARDIGNY

florence_chardigny
Pour cet hiver, la modiste a brodé au ruban de soie des bérets de laine en s'inspirant de l'exposition des oeuvres du peintre Fragonard (85€) . Pour une  cérémonie, Florence Chardigny conçoit des pièces sur-mesure souvent uniques et faites à la main. Pour un cadeau, elle suggère d’offrir un chapeau aux couleurs de la personne.
florence-chardigny.com  - 2 square de Robiac Paris 7e
Label Ateliers d’art de France

MARIE MAROT


La créatrice a dessiné un chapeau qui lui ressemble, facile à porter, résistant (feutre de lapin) et pratique, même en vélo.
mariemarot.com

LOUIS BOMPARD


Louis Bompard a créé des chapeaux car il ne trouvait pas ce qui lui plaisait. Le Zeebo aux bords larges et le El Mago, plus compact, en feutre de laine, fabriqué en Espagne.
bigaristote.com

MINO DELAVICTOIRE

MINO_DELAVICTOIRE
Du chapeau de tous les jours aux coiffes de mariage, ses créations sont toujours façonnées en volume. A découvrir au Pop Up Store, 38 rue des Francs-Bourgeois Paris 4e tous les vendredi, samedi et dimanche 06.87.88.13.99 - mino-delavictoire.com

Par Véronique GUICHARD

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire