Bobbi Brown: l'art du maquillage

16 avril 2015

Dans les années 1960, des hommes et des femmes au génie créatif hors du commun et passionnés par la beauté des femmes ont bâti un empire qu’ils dirigent encore aujourd’hui. Ils en sont l’âme. Voici l’itinéraire d’une américaine, Bobbi Brown, qui a révolutionné l’art du maquillage. Ses fards rayonnent non seulement dans le monde entier, mais surtout sur le visage de milliers de femmes !

Bobbi Brown

Success Story

Ses débuts : petite-fille, Bobbi Brown est fascinée par sa mère :

« je la revois appliquer son ombre à paupières blanche et son crayon noir. Elle était très glamour ».

Plus tard, elle poursuit des études à l’Emerson College de Boston où elle obtient une licence de maquillage de théâtre. Diplôme en main, elle vit son rêve à New York comme maquilleuse professionnelle, enchainant, pendant sept ans, d’importants contrats avec les plus grands magazines, photographes et mannequins. Elle a vraiment été reconnue avec une couverture du Vogue Américain avec Naomi Campbell, réalisée par Patrick Demarchelier.

Bobbi Brown

 Après dix ans de carrière en freelance et une rencontre fortuite avec un chimiste :

« j’ai eu l’idée de créer un rouge à lèvres sans parfum, ni trop sec, ni trop gras, et qui ressemble aux lèvres, mais en mieux ».

Le Rouge à Lèvres Brown Lip Color est né avec sa fameuse nuance « brun rosé » car, confie-t-elle,

« le rouge à lèvres est le moyen le plus simple et le plus efficace pour se remonter le moral et sublimer son look ».

En 1991, sa palette de 10 Rouges à Lèvres font leur entrée chez Bergdorf Goodman sous le nom de Bobbi Brown Essentials. Succès fulgurant : elle pensait en vendre 100 en un mois, elle en écoule 100 le premier jour !

Bobbi Brown

La société Bobbi Brown Cosmetics ne se cantonne plus qu’aux rouges à lèvres. Son second défi : le teint. Elle est l’instigatrice du concept « nude » ou effet peau nue. Elle marie innovation et plaisir, tradition et avant-garde. En 1995, son entreprise est rachetée par le Groupe Estée Lauder, mais elle continue à diriger les créations de sa marque et à nous épater avec son make-up super pro !

Un langage à fleur de peau

La devise de cette perfectionniste du teint :

« Toutes les femmes sont belles sans maquillage, mais le bon maquillage peut les rendre éblouissantes ».

Donc, elle s’empare de la beauté originelle de chaque femme pour en dévoiler l’éclat. Le naturel est imperceptiblement magnifié sans être altéré. C’est le secret du fameux fini seconde peau qu’elle rend accessible à toutes en créant une ligne de 12 fonds de teint et 20 nuances qui s’adaptent à toutes les carnations. Les textures, fines et fondantes, haute tenue et haute correction, fusionnent avec la peau, se fixent et se font oublier, tout en exaltant le naturel. Mais, elle va plus loin avec le « Kit Anti-Cernes » pour apporter de la lumière juste là où il faut. Dans un même boitier : un correcteur qui efface les imperfections et s’applique avant l’anticernes qui, lui, neutralise les zones d’ombres autour du regard.

Bobbi Brown fond de teint

Ses astuces infaillibles

Cette virtuose du teint et du pinceau aime partager son expérience :

« Ayez les bons gestes et vous aurez toujours un teint naturel et zéro défaut »

Elle crée, donc, des leçons de maquillage personnalisées. Il suffit de prendre rendez-vous dans l’un de ses 35 « Studios » dispersés dans toute la France. Et, là , vous seront révélés comment choisir et appliquer les bons produits avec des gestes simples.

En attendant votre visite, voici , révélés, quelques secrets :
Chaque peau apprivoise, au fil des ans, sa couleur et sa parure. Et, pour « habiller » le teint des femmes, elle crée la « Garde-Robe Fond de teint », l’outil idéal pour façonner et personnaliser le teint.

« Chaque femme doit pouvoir disposer de différentes formules de fond de teint en fonction de son humeur, de l’occasion et de la saison, tout comme elle peut choisir entre différents pantalons noirs dans sa garde-robe : lin pour le printemps, laine pour l’hiver, et gabardine pour le reste de l’année ».

L’idéal, donc, est d’avoir deux couleurs de fond de teint, une pour l’hiver et une plus foncée pour les mois d’été. Sa nuance doit toujours se mêler intimement au teint et pour un résultat naturel, testez-la sur votre front.

« Optez ensuite pour une formule qui vous donne le degré de couvrance et le fini que vous recherchez. A vous de décider pour un teint transparent, mat ou sophistiqué. Appliquez-le par petites touches du bout des doigts ou à l’aide d’une éponge, uniquement sur les zones de rougeurs en partant du nez et en l’étirant à volonté vers les pommettes. Pour une couvrance totale, l’appliquer au pinceau sur l’ensemble de votre visage. »

Son produit vedette

Le Skin Fond de Teint Stick : « C’est mon arme secrète, mon produit préféré », confie-t-elle. Créé en 1992, il est unique et reflète à merveille son esprit créatif : simplicité et perfection . Cette rare harmonie entre la texture, les nuances et le conditionnement a fait de lui un produit d’avant-garde devenu un classique indémodable. Son signe distinctif : il est extrêmement modulable et l’on dose, à volonté, son degré de couvrance, par petites touches, là où c’est nécessaire.

« Je l’utilise pour les photos, pour les défilés, et sur moi, et précisément quand je m’apprête à partir. Il est parfait sur tous les types de peau et sur toutes les carnations. Croyez-moi, vous allez vite l’adopter ».

Bobbi Brown fond de teint

Sa petite taille (31 cm) en fait le compagnon idéal en voyage : il est même accepté en cabine et assure 92 applications ! Un plus: il est maintenant disponible en version liquide. Et, depuis ces cinq dernières années, le nombre de Skin Fond de Teint Stick vendus rempli un autobus londonien à deux étages ! Une belle performance !

BOBBI BROWN…en coulisse

Bobbi Brown allie style et naturel, charme et discrétion. Son petit secret perso : sourire et respirer ! Mais aussi bouger, s’hydrater, protéger sa peau et être douce avec soi-même. Dans l’intervalle, Bobbi Brown entame un autre combat. Cette femme qui aime les autres a rejoint, depuis 2000 « Dress for Success » afin d’aider les femmes dans le besoin à garder leur dignité et à réintégrer le monde du travail. En plus de tenues adaptées au monde du travail et de conseils, chaque cliente reçoit une leçon de maquillage et un sac contenant les produits essentiels de maquillage, « parce que c’est important que les femmes se sentent belles ».


Par Martine PAILLARD

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire