Detox printanière : les solutions pour soutenir l'organisme

Avec une alimentation très riche et les températures basses, l'organisme est mis à rude épreuve pendant l'hiver. La graisse et les toxines s'accumulent, ralentissent le fonctionnement du foie et entraînent une fatigue générale. Il existe des solutions pour donner un coup de pouce à l'organisme et lui faire gagner de l'énergie. Le printemps est la saison propice au grand nettoyage. Nous vous donnons quelques solutions pour débarrasser votre corps des toxines après l'hiver et mieux accueillir le printemps.

L'action des compléments alimentaires naturels

Il existe des plantes riches en substances essentielles que vous pouvez consommer en début de printemps pour vous débarrasser des toxines et redonner du tonus à votre organisme affaibli par les excès de l'hiver.

Adoptez les compléments alimentaires naturels dans votre cure détox

Vous pouvez choisir le radis noir, l'artichaut, le desmodium, le chrysanthellum ou encore le chardon-marie pour votre cure détox. Vous avez également la possibilité d'opter pour les compléments alimentaires fabriqués à base de ces plantes. Vous pouvez en trouver notamment dans les pharmacies. Il est aussi possible d'acheter ses compléments alimentaires sur Soin et Nature pour pouvoir booster son organisme lorsque le besoin se fait sentir.

Les compléments alimentaires naturels se présentent sous diverses galéniques comme les comprimés, les gélules, les poudres, les pastilles ou encore les liquides. Ils contiennent des plantes, des nutriments comme les vitamines et les minéraux, des substances à but nutritionnel ou physiologique. Ils sont composés également d'ingrédients traditionnels comme la gelée royale, des arômes, des additifs et des supports d'additifs (auxiliaires technologiques) dont l'emploi est autorisé pour l'alimentation.

 

compléments alimentaires naturels

 

Comment choisir un complément alimentaire pour une détox printanière ?

Avant d'acheter un complément alimentaire pour votre détox printanière, assurez-vous que les sources de minéraux et de vitamines ou autres substances chimiques utilisées dans sa fabrication sont sans danger pour votre santé. Le choix d'un complément alimentaire idéal passe également par la détermination des besoins de votre organisme. Les besoins nutritionnels diffèrent d'une personne à une autre. Ils dépendent de plusieurs facteurs comme le sexe, l'âge, le style de vie ou l'état de santé.

La prise d'un complément alimentaire impacte directement la santé, il est donc important de voir les interactions avec les traitements et médicaments en cours et de prendre en compte des éventuelles carences.

Il est conseillé de faire un bilan de santé afin de connaître les compléments alimentaires multivitaminés à prendre pour avoir un meilleur résultat et ne pas mettre votre santé en danger. Pour choisir un complément alimentaire en vente libre ou sans ordonnance en pharmacie, prenez en compte les facteurs comme :

  • le nom et la teneur des substances et catégories de nutriments,
  • le dosage journalier recommandé,
  • les précautions d'emploi,
  • la composition.

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substitut d'un régime alimentaire. Ils doivent être pris en complément d'un régime alimentaire équilibré et varié. Les cures de détox y compris celle à base de compléments alimentaires sont recommandées aux personnes en bonne vitalité. Si vous sentez une fatigue extrême, consultez un naturopathe ou un médecin pour faire un bilan de vitalité. Prenez d'abord un avis médical si vous êtes convalescent, ou si vous souffrez d'une pathologie neurodégénérative, hépatique, rénale, cardiaque ou d'un cancer.

Hydratez-vous beaucoup pour détoxifier votre organisme

Pour booster votre organisme et faire le plein d'énergie pour le printemps, faites une pause sur le café, la bière, les sodas et les jus de fruit pendant quelques jours et buvez beaucoup d'eau. L'hydratation est la base de toute cure de détox qui se respecte. L'eau hydrate toutes les cellules et tous les organes du corps. Elle vous permet d'évacuer de votre organisme les toxines d'une alimentation pauvre en nutriments et minéraux, grasse ou trop salée.

L'eau est riche en oxygène et donne la vie à tout organisme vivant. Elle débarrasse également de votre corps les toxines que vous respirez et qui vous entourent (bactéries et microbes présents dans l'air et autres surfaces, la pollution atmosphérique…).

L'idéal est de boire de l'eau filtrée, mais vous pouvez la prendre en infusion avec des fines herbes, des feuilles de menthe ou quelques tranches de citron pour l'aromatiser. Pour rester éveillé, vous pouvez par exemple remplacer le café qui est acidifiant et déshydratant quand il est consommé à forte dose, par du cacao cru dans votre smoothie ou prendre du thé vert sans sucre. Vous pouvez également miser sur une tisane.

Vous pouvez boire 3 litres d'eau par jour réparti comme suit : 1 litre le matin, 1 litre l'après-midi et 1 litre le soir. Vous pouvez même en consommer plus si vous le pouvez. Allez à votre rythme et écoutez votre corps. Vous pouvez commencer par 1 litre et ½ ou 2 litres par jour.

 

détox printanière boire beaucoup d'eau

Optez pour les aliments « verts »

Une détox printanière passe par un apport supplémentaire en aliments « verts ». Blettes, concombres, haricots verts, épinards, artichauts, laitues, choux-fleurs et autres choux de saison sont vos alliés pour faire le plein d'antioxydants, de minéraux et de vitamines et tonifier votre organisme. Les aliments « verts » sont en effet riches en nutriments et en minéraux. Leur apport nutritionnel est très élevé en vitamines C, en flavonoïdes et en caroténoïde. Les fibres contenues dans ces aliments nettoient le colon et les intestins.

Pendant la première semaine de votre détox printanière, 50 % de vos repas doivent être composés de légumes et de salades, 70 % pendant la deuxième semaine et 80 % pendant la troisième et dernière semaine. Si vous êtes fatigués de manger des légumes crus, faites des smoothies et des jus verts ou faites-les cuire à la vapeur. Il existe de nombreuses recettes intéressantes qui vous conviendront.

Évitez les produits d'origine animale, le lactose et le gluten

Les protéines d'origine animale sont très acides pour le corps. Pour rééquilibrer le pH de votre organisme, il faut donc éviter de consommer ces aliments acidifiants. En réduisant énormément la quantité de viande ou en stoppant sa consommation, vous donnez du repos à votre organisme qui n'aura pas à monopoliser l'énergie nécessaire pour sa digestion. Les produits laitiers créent dans le corps une réaction acide qui entraîne une surconsommation de mucus, source d'inflammation. Il faut donc les bannir de votre alimentation pendant votre détox printanière.

Vous devez aussi supprimer le gluten sous toutes ses formes pendant votre cure de détoxification. Cette période de privation vous permettra de faire le bilan sur votre niveau de consommation de blé. Certaines personnes ont des intolérances au gluten sans le savoir. Si c'est votre cas, vous aurez moins d'inconforts et de douleurs gastriques après les repas. Écoutez toujours votre corps.

Évitez les aliments industriels, le sel et le sucre

Biscuits apéritifs, gâteau (même sans gluten et bio), surgelés, hamburger, pizzas… les aliments industriels font partie de nos habitudes alimentaires. Ils sont non seulement très caloriques, mais contiennent plusieurs composants néfastes pour la santé. On retrouve parmi ces composants les additifs, les conservateurs, les colorants, les épaississants, les ingrédients raffinés ayant un taux élevé de sucres et de sels. Pour donner du repos à votre foie, il vaut mieux les éviter et opter pour des repas faits maison à base d'ingrédients frais.

Les repas trop salés et le sucre sont également à bannir pendant la cure de détox printanière. Vous pouvez remplacer le sucre par le miel, le sirop d'agave ou le sucre de coco, mais allez-y avec modération. Vous pouvez également opter pour les fruits frais en quantité modérée. N'oubliez pas que les fruits sont également des sources de sucre. Pour éviter leur fermentation dans l'estomac, consommez-les 30 minutes avant le repas.

 

détox printanière activité physique

 

Remettez-vous au sport en douceur

Le sport est un excellent moyen d'éliminer les toxines et régénérer les cellules. Le sport oxygène, détend, favorise la bonne humeur. Vous n'avez pas besoin de faire une rude séance de 2 heures à la salle de gym. Allez-y en douceur. Vous pouvez commencer par des séances de 30 minutes. Profitez des premiers beaux jours pour ressortir votre vélo, faire de la marche rapide, de la randonnée ou d'autres activités simples et accessibles. Le plus important c'est de bouger, de s'activer en plein air afin de faire le plein de vitamine D et d'oxygène. Vous pouvez même aller régulièrement au hammam ou au sauna pour transpirer et vous détendre.

Si vous pratiquez régulièrement du sport et avez déjà un bon niveau, vous pouvez mettre la barre plus haute et essayer la méthode « high intensity training ». Elle consiste à faire une succession d'exercices de cardio fractionnés. Ceci vous permet de vous vider la tête tout en tonifiant votre corps.

Détox printanière : offrez-vous du repos

Pour maximiser les bienfaits de votre cure détox printanière, il faut donner du repos à votre corps. Vous pouvez observer certains petits malaises pendant votre cure. Fatigue, maux de cœur, migraines : ce sont des signes normaux lors d'une cure détox, c'est naturel et ces effets passent avec le temps. Prenez le temps de vous reconstruire. Les matins, vous pouvez faire un exercice de respiration pendant 10 minutes. Inspirez et expirez profondément.

Vous pouvez également faire du yoga. La méditation vous permet de soutenir le processus de détox et renforce votre système digestif. Elle est également idéale pour assouplir, tonifier, détendre, détoxifier et vous motiver pour donner le meilleur de vous-même. Donnez-vous du temps. Allez au lit plus tôt pour bénéficier d'un sommeil réparateur. Cette expérience vous permet de mieux connaître votre corps, de l'écouter et de développer votre intuition. Vous apprendrez progressivement à adopter des aliments sains, à respecter le sentiment de satiété et à faire les gestes bénéfiques pour votre foie et votre organisme.

 

Le rédaction Toutpourlesfemmes

A voir aussi